Benoît de Sainte-Maure, auteur cité dans le Littré

BENOIT DE SAINTE-MAURE (1120?-1173)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BENOIT DE SAINTE-MAURE a été choisie.

poète du XIIe siècle

336 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chronique des ducs de Normandie 1175 264 citations
Le roman de Troie 1160-1170 42 citations

Quelques citations de Benoît de Sainte-Maure

Voici un tirage aléatoire parmi ses 336 citations dans le Littré.

  1. Mais vostre lige chevalier Serrai ù que jo unques seie, Eisi [ainsi] que riens ne desvoldreie, Que vos pleüst à comander.
    II, 1972-5 (dévouloir)
  2. Ceste ovraigne fut tost seüe… Cum cil Gautier l'aveit pensé E le chastel issi livré, Cum fel, orre, faus traïtor, A si boisié à son signor.
    Chronique, t. II, p. 483, V. 29311 (ord, orde)
  3. Li venz vanta devers la terre, Qui les nefs tost del port deserre.
    II, 1067 (desserrer)
  4. À mun uncle m'estot aler, Nul autre escard n'i sai trover.
    Chron. de Norm. V. 9282 (escart)
  5. D'andous les ielz boirnes esteit, Mes point ne li mesaveneit.
    Roman de Troie, V. 5311 (borgne)
  6. La terre [de France] est mais desabitée, E la genz morte e afamée.
    II, 6109 (déshabiter)
  7. Genz de sainte religion, De bon afaire, de bon non, Visita e vit volentiers.
    II, 7116 (visiter)
  8. Puis dit : Paris, à moi entent ; Treis deesses vienent à tei, Por lo jugement, d'un otrei.
    ib. V. 3860 (déesse)
  9. La farine que l'on tamise Ne chiet pas si espès d'assez Com darz et quarrials enpenez.
    le Roman de Troie, v. 18876 (tamiser)
  10. [Ils] Sorent del rei qui ert venuz Eissi vers eus toz irascus, Od [avec] tel esforz, si puissantment…
    III, 33212 (puissamment)
  11. Un cerf troverent maintenant, De XX ramors et fier et grant.
    Roman de Troie, V. 29155 (ramure)
  12. Unques od [avec] lou, ce m'est avis, Ne fu unquore autre lou pris.
    II, 3423 (loup)
  13. Del due Robert Robert [il] out non, Qu'en fonz li enposa sun non.
    II, 6851 (imposer)
  14. Som sa valor, som sa poissance.
    V. 8388 (selon)
  15. Car en la boe et en l'ordure Et en la borbe de luxure L'avomes nos tot prové pris.
    t. III, p. 514 (bourbe)
  16. Bien estoit jà d'enfance eissuz ; Mais si beaus huem ne fu veüs, Si genz, si formez ne si faiz.
    V. 32656 (former)
  17. Kar entre nos e Franceis toz [elle] Nos ert [sera] liem d'amor e noz [nœud], Sens rompre mais, senz desnoer.
    II, 6391 (dénouer)
  18. Paiz fine e entiere e tenable, Certaine, seüre e estable.
    II, 12055 (tenable)
  19. Honestes ert e continens, E beaus parliers e de bon sens.
  20. Ausi cum cil, ceo m'est avis, Qui vont coillant les bons espis, E ce laissent qui n'a valor, Deivent faire li oeor.
    II, 12667 (auditeur)