Benoît de Sainte-Maure, auteur cité dans le Littré

BENOIT DE SAINTE-MAURE (1120?-1173)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BENOIT DE SAINTE-MAURE a été choisie.

poète du XIIe siècle

336 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chronique des ducs de Normandie 1175 264 citations
Le roman de Troie 1160-1170 42 citations

Quelques citations de Benoît de Sainte-Maure

Voici un tirage aléatoire parmi ses 336 citations dans le Littré.

  1. E tuit li regne d'envirum, Par poi [presque] senz habitatiun, Comencerent à restorer, E à refaire e à pupler.
    I, V. 2063 (refaire)
  2. [Rou] Qui, od le suen brant perillos, Arose de lur sancs la plaigne.
    II, 2248 (arroser)
  3. Unc li suens quers ne fu chanjable ; Ce qu'il diseit esteit estable.
    Chronique, t. II, p. 369, V. 26134 (changeable)
  4. L'orgoil, le pris e la bobance E la très sorfaite arrogance Del siecle tote [il] haï tant…
    II, 8062 (arrogance)
  5. Par fei ! fait il, resazier Ne me puis pas de merveiller [de m'étonner]…
    II, 7296 (rassasier)
  6. Un cerf troverent maintenant, De XX ramors et fier et grant.
    Roman de Troie, V. 29155 (ramure)
  7. Merveilles fait de sei Gerin Od [avec] le suen cler brant acerin ; N'en ateint home qu'il ne fende, Que mort à terre ne l'estende.
    II, 529 (étendre)
  8. Par lur granz infidelitez E par lur granz iniquitez Si furent il del tout afliz [affligés, renversés].
    I, 2079 (infidélité)
  9. Ausi cum cil, ceo m'est avis, Qui vont coillant les bons espis, E ce laissent qui n'a valor.
    II, 12667 (épi)
  10. [ils] Firent les aveirs amasser, Et ensemble tot ajoster ; N'ot si hardiz en tot l'enpire, Qui riens en osast fere à dire.
    Roman de Troie, V. 26127 (adirer)
  11. …Par l'otrei Del autisme soverain rei… E qui as muz [muets] done eloquence, Oiemenz [faculté d'ouïr] e intelligence.
    Chronique, t. III, p. 297, V. 39810 (intelligence)
  12. N'i ot bretesche ne danjont, Ne tors de marbre granz et lées, Forz, espesses, et bien ovrées, Tot de gros marbre à or listé ; Ne sé home de mere né Qui en ostast un des quarrials, Ne le menor des capitials.
    Roman de Troie, V. 7648 (chapiteau)
  13. De lait, de bure et de peison Vivent et de la veneison, Dont mult il prennent e sen peine.
    I, V.291 (sans)
  14. [un roi] …del regne nos a sevrez, E fors chaciez en traïson, Par sa laide seduction.
    II, 1697 (séduction)
  15. Paiz fine e entiere e tenable, Certaine, seüre e estable.
    II, 12055 (tenable)
  16. Par les escuz ù l'or rugist, Se passent les grans fers d'acier.
    II, 5266 (rougir)
  17. Qu'ainz perdreit chascon la caboce, S'il en aveit poeir e force.
    Chron. de Norm. t. II, p. 235, vers 22298 (caboche)
  18. Veer [voir] ala en sa gesine Li dus Gerberge la reïne [qui venait d'accoucher].
    II, 10763 (gésine)
  19. Dunt altresi cum les ewettes [abeilles] De lur diverses maisonnettes Jettent essains granz et pleniers…
    I, V. 335 (maisonnette)
  20. Mais ore oiez que il li brace, Qu'il engigne, qu'il li porchace Sa mort e sa destruction.
    II, 691 (brasser [1])