Benoît de Sainte-Maure, auteur cité dans le Littré

BENOIT DE SAINTE-MAURE (1120?-1173)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BENOIT DE SAINTE-MAURE a été choisie.

poète du XIIe siècle

336 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chronique des ducs de Normandie 1175 264 citations
Le roman de Troie 1160-1170 42 citations

Quelques citations de Benoît de Sainte-Maure

Voici un tirage aléatoire parmi ses 336 citations dans le Littré.

  1. Ne ne porreit mis cors soffrir Travail ne peine ne labor ; Kar dès or s'abregent mi jor ; Molt me vois mais afebleiant.
    II, 8223 (abréger)
  2. Sus le plancher [il] se jut adenz [il gisait couché], Mult se claime chaitif, dolenz.
    II, 2101 (plancher [1])
  3. N'i remaint vilain ne buver Ne nul autre home de mester.
    II, 5099 (bouvier, ère)
  4. Un sacrefice appareilla à la deesse Diana, à la troiene maniere, Molt simplement et o preiere ; Molt le fist acceptablement En la presence de la gent.
    Roman de Troie, V. 4273 (acceptablement)
  5. Genz de sainte religion, De bon afaire, de bon non, Visita e vit volentiers.
    II, 7116 (visiter)
  6. Ne faire eissillier [ruiner] le païs, Que sans contraire as tot conquis ; Ne trouveras jà qui t'i gronde, E qui le tot ne t'i esponde [remette].
    II, 14796 (gronder)
  7. Trop s'esragent li païsant ; E si les nos convient danter [il nous les faut dompter], E ratorner e raseignier Queus [quelle] est lor vie e lor mestier ; Mais c'est lor mort e lor encombre.
    Chr. de Norm. II, 26790 (encombre)
  8. Dunc vint l'iver od [avec] ses glaçons, Od ses neifs [neiges] e od ses gelées.
    II, 1728 (glaçon)
  9. Cil conourent l'ovraigne [l'œuvre] aperte, Manifestée e descoverte.
    V. 21270 (manifester)
  10. Qui est qui s'ira enlaidir [salir], Ne par si fait leu [lieu] asaillir, N'ensanglanter n'entrer en fiens [fumiers] ?
    II, 5981 (enlaidir)
  11. Dunc [les Normands] s'en cloent [de peaux de bœuf] tut environ, Cum se ce fust un heriçon.
    II, 5945 (hérisson)
  12. Les gens sunt forz e enrichies ; Ne les porra riens sosjoer.
    II, 14396 (subjuguer)
  13. Ausi cum cil, ceo m'est avis, Qui vont coillant les bons espis, E ce laissent qui n'a valor.
    II, 12667 (épi)
  14. Arbres i out et un grant if, Où li venz mene grant estrif.
    V. 25036 (if)
  15. Li quatre venz eissent d'abisme.
    II, 2055 (abîme)
  16. E en es laz que il tendeient, Par soventes feiz se perneient.
    II, 12699 (lacs)
  17. Par lur granz infidelitez E par lur granz iniquitez.
    I, V. 2079 (iniquité)
  18. Li venz vanta devers la terre, Qui les nefs tost del port deserre.
    II, 1067 (desserrer)
  19. Après vient l'oscurté si granz, E les tenebres, la nerçors.
    II, 2074 (noirceur)
  20. Jà ne l'arons si acrochie [une âme], Ne prise à si present forfait [en si flagrant délit]…
    Chr. de Norm. III, 516 (forfait [2])