Benoît de Sainte-Maure, auteur cité dans le Littré

BENOIT DE SAINTE-MAURE (1120?-1173)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BENOIT DE SAINTE-MAURE a été choisie.

poète du XIIe siècle

336 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chronique des ducs de Normandie 1175 264 citations
Le roman de Troie 1160-1170 42 citations

Quelques citations de Benoît de Sainte-Maure

Voici un tirage aléatoire parmi ses 336 citations dans le Littré.

  1. …Des reis humains Est sur trestoz li soverains… Sor tos poiez [élevé] et celebrables.
    Roman de Troie, V. 7910 (célébrable)
  2. Quant icil anz fu acompliz Qu'Ector fu mors et seveliz, Si vus puet l'en por veir retraire C'onques plus riche anniversaire Ne fu el siecle celebrez, Que li a fet ses parentez.
    le Roman de Troie, V. 17 457 (anniversaire)
  3. Icel orage e cel tempiz Lur dura tant que port unt pris En Engleterre, ceo m'est vis, Morz e tuet e esturdiz.
    I, v. 1874 (tuer)
  4. Chartain, Borgoignon e Franceis Virent qu'orent [ce qu'eurent] fait li Daneis, Cum lur lices [retranchements] sunt esforcées De cors [cuirs] des bestes escorchées.
    II, 5965 (écorcher)
  5. Trop s'esragent li païsant ; E si les nos convient danter [il nous les faut dompter], E ratorner e raseignier Queus [quelle] est lor vie e lor mestier ; Mais c'est lor mort e lor encombre.
    Chr. de Norm. II, 26790 (encombre)
  6. E des autres [prisonniers] si granz plentez, Que del tierz u de la meitié Fussent il assez enpaistrié Del ostoier [de loger] et del garder.
    II, 2594 (empêtrer)
  7. Kar entre nos e Franceis toz [elle] Nos ert [sera] liem d'amor e noz [nœud], Sens rompre mais, senz desnoer.
    II, 6391 (dénouer)
  8. Si fu li duz [doux] reis liberaus, Si vers saintes genz comunaus, Que evesques, moines et abé… Recevoient ses larges dons.
    Chronique, t. III, p. 385, V. 42025 (libéral, ale)
  9. Dunc [les Normands] s'en cloent [de peaux de bœuf] tut environ, Cum se ce fust un heriçon.
    II, 5945 (hérisson)
  10. Dunc respondi li conestables, Chevalers proz et covenables, Qui l'oriflambe des Franceis Portout, saive ert [était] mult et curteis.
    II, 3415 (oriflamme)
  11. D'or et d'azur, d'inde et de blef I out mainte bele ovre painte.
    Chron. de Norm. 26077 (bleu, bleue)
  12. Qui grant ovre embrace e enteise, Si la face si vivement… Que pru i ait honor e pris.
    II, 3590 (vivement)
  13. [Il prie] Que Deus le mete en bone veie, E que sa grace li espande, Si qu'od lui truist [qu'avec lui il trouve] ceo qu'il demande.
    II, 6222 (épandre)
  14. Par force et par vif estoveir M'estot à mun uncle aler ; Nul autre escard n'i sai trover.
    Chr. de Norm. V. 9281 (écarter)
  15. Les fossez [ils] virent, la cloison Qu'il aveient fait d'environ.
    II, 3465 (cloison)
  16. La terre est morte e eissillie, N'est arée ne gaaignée.
    Chr. de Norm. 4901 (gagner)
  17. Od [avec] gent hardie e corajuse, Fiere e estrange e bataillose.
  18. Par les escuz ù l'or rugist, Se passent les grans fers d'acier.
    II, 5266 (rougir)
  19. La farine que l'on tamise Ne chiet pas si espès d'assez Com darz et quarrials enpenez.
    le Roman de Troie, v. 18876 (tamiser)
  20. [Il] vait le duc ferir à bandun Parmi l'escu d'or à liun, Que la lance froisse e esclie.
    Chr. V. 33666, t. III, p. 64 (éclié, ée)