Pierre-Marie-Charles de Bernard Du Grail de la Villette, dit Charles de BERNARD, auteur cité dans le Littré

CH. DE BERNARD (1804-1850)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CH. DE BERNARD a été choisie.

Romancier français.

251 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
la Chasse aux amants 1841 1 citations
la Cinquantaine 1839 20 citations
la Femme de 40 ans 1838 in Nœud gordien 30 citations
la Peau du lion 1841 22 citations
le Gendre 0 citations
le Gentilhomme campagnard 24 citations
Un acte de vertu 1838, in Nœud gordien 31 citations
Un homme sérieux 1843 51 citations

Quelques citations de Pierre-Marie-Charles de Bernard Du Grail de la Villette, dit Charles de BERNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 251 citations dans le Littré.

  1. Si je me suis laissé battre, c'est par pure courtoisie, et je vous rendrai la tour au lieu du fou tant qu'il vous plaira.
    le Gentilh. camp. II, § 13 (rendre)
  2. Vous [un peintre] avez mis dans cette seule toile la verve de Delacroix, l'inspiration poétique de Scheffer et la couleur de Decamps.
    la Chasse aux amants, v. (verve)
  3. Autrefois nous appelions votre père l'original ; mais je crois que vous lui auriez rendu des points.
    le Gentilhomme campagnard, I, 8 (point [1])
  4. Il se contenta de contraindre son adversaire à se rasseoir, après lui avoir tenaillé le poignet de manière à lui ôter l'envie de tenter les chances du pugilat.
    le Gendre, § VIII (pugilat)
  5. Je ne peux pas m'habituer à voir un bourgeois, un pékin, disons le mot, affublé de moustaches comme un grognard de la vieille garde.
    la Peau du lion, § III (péquin)
  6. Une entrevue est convenue entre vous et Mlle de Passerot ; manquer de parole serait une impertinence sans excuse.
    la Femme de 40 ans, § 2 (impertinence)
  7. En retour de sa pantomime sentimentale Moréal reçut un accueil qui eût redoublé l'émotion d'un amant véritable.
    Un homme sérieux, § XVIII (pantomime [2])
  8. La ritournelle d'une contredanse interrompit notre dialogue.
  9. En 1831, à la fin du mois d'août, un de ces chars à bancs dont on se sert en Suisse à cause de l'étroitesse des chemins.
    l'Anneau d'argent, § 1 (char)
  10. Les hommes politiques ont aussi leur coquetterie : un front en coupole, un regard fascinateur, une attitude dominatrice, un teint pâle attestant des veilles ; tels sont les mâles attraits qu'ils aiment à exhiber.
    Un homme sérieux, § IV (politique [1])
  11. Dornier, assis dans un fauteuil, assistait à la toilette de celui qu'il nommait son cher maître.
    Un Homme sérieux, IV (toilette)
  12. Et vous espérez sans doute jouir en paix du succès de votre tartuferie ! parbleu, vous avez compté sans votre hôte.
    un Homme sérieux, XIX. (tartuferie)
  13. Je ne romprai pas d'une semelle devant ces coquins, répondit le juge de paix.
    le Gentilhomme campagnard, II, 6 (semelle)
  14. C'est donc une impératrice que votre Dulcinée.
    la Femme de 40 ans, § 2 (dulcinée)
  15. Sordeuil s'assit à côté de Mme d'Épernoz, en homme décidé à maintenir les droits du sigisbéisme qui venait de lui être conféré.
    la Peine du talion, § 2 (sigisbéisme)
  16. L'exploitation de l'homme par l'homme est une chose odieuse, anti-sociale ; et il me semble qu'à mon égard vous en avez un peu abusé.
    le Paratonnerre. (exploitation)
  17. Il est dans le potager, où il s'extermine à mettre en couleur ses treillages.
    le Gendre, § 1 (exterminer)
  18. Le beau Raoul, d'ordinaire, se taillait dans la conversation une part royale.
    la Peau du lion, VI (tailler)
  19. C'est donc à cela que je dois l'accueil massacrant dont elle m'honore depuis mon arrivée.
    le Paratonnerre. (massacrant, ante)
  20. Un petit bourgeois éclos d'hier qui se mêle de parodier les roués de la régence.
    les Ailes d'Icare, XVI (roué, ée)