Christine de PISAN, auteur cité dans le Littré

CHRISTINE DE PISAN (1364-1430)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHRISTINE DE PISAN a été choisie.

266 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le dit de Poissy 28 citations
Le livre des faits et bonnes mœurs du sage roi Charles V 1404 224 citations

Quelques citations de Christine de PISAN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 266 citations dans le Littré.

  1. Et disoient aucuns que dissimuler estoit un rain [rameau] de trahison.
    Hist. de Charles V, III, 26 (dissimuler)
  2. À l'exemple du bon empereur Trajan et maints autres jadis ameurs de justice… fu celluy Charles, pillier d'icelle.
    Charles V, I, 23 (pilier)
  3. Là trouvasmes dames de belles sortes ; Car il n'y ot contrefaites ne tortes.
    Dit de Poissy. (contrefaire)
  4. Les superflues voluptés qui empeschent la liberté des sens.
    I, 13 (volupté)
  5. Desirant de laissier les choses basses et tendre aux haultes beatitudes.
    Charles V, I, ch. 14 (béatitude)
  6. N'y aura si estrange proposition que, au respondre, il ne repete de point en point par ordre, et à chascun si bien et si vivement responde ou replique, s'il affiert, qu'il semble que de longue main ait estudié la matiere.
    Hist. de Charles V, II, 16 (long, ongue)
  7. Ainssi ce roy auctorisié par le monde, comme digne il en estoit bien, savoit recepvoir grans, moyens et petis.
    Charles V, III, ch. 32 (autoriser)
  8. Transporter es contrées nubleuses ou à air bruineux et couvert, pour la moisteur des palus esveus.
    Hist. de Ch. V, II, 1 (aqueux, euse)
  9. La haulte genealogie des nobles roys de France nous peut aydier en ceste partie comme preambule de gloire non adulant.
    Charles V, I, 5 (aduler)
  10. À sa belle parleure [de Charles V]… ne croy que rethoricien quelquonques en lengue françoise sceust riens amender.
    Charles V, I, 17 (rhétoricien)
  11. Sages distribueurs et conseillers loyaulx de la personne du roy.
    Charles V, II, 17 (distributeur, trice)
  12. Est l'engin de l'enfant disposé à recepvoir telle discipline comme on lui veult bailler.
    ib. (engin)
  13. Est droit que je die des beaulx gectons [rejetons] et vers, des fueilles fresches et belles.
    Charles V, II, 17 (jeton)
  14. Du lieu où lavande Croist et rosiers, à grant foison, sans façon de cloisiers.
    Dit de Poissy. (closier)
  15. Chasteins en couleur.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (châtain)
  16. Ne souffrist que homme de sa court, tant fust noble ou poissent, portast trop oultrageuses poulaines, ne femmes cousues en leurs robes trop estraintes, ne trop grans collez.
    Charles V, I, ch. 29 (collet)
  17. Cestui peril, quoique tu en eschappes, soit mis en mescompte de tels autres beaux fais ; car à journée reprouchée n'appartient louenge.
    dans Hist. litt. de la France, t. XXIV, p. 464 (journée)
  18. …La gloire et joye de soubtil et bon entendement precelle toutes autres leesses.
    I, 13 (liesse)
  19. Si comme en yver est prise leur pregnacion [des arbres].
    Charles V, I, 12 (prégnation)
  20. Prudence est es parties de l'ame où advient la pratique, la quelle est raciocinative des choses ouvrables contingentes.
    Charles V, III, 2 (contingent, ente)