Christine de PISAN, auteur cité dans le Littré

CHRISTINE DE PISAN (1364-1430)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHRISTINE DE PISAN a été choisie.

266 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le dit de Poissy 28 citations
Le livre des faits et bonnes mœurs du sage roi Charles V 1404 224 citations

Quelques citations de Christine de PISAN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 266 citations dans le Littré.

  1. Adulacion n'est autre chose, fors, fainctement par mençonge, loer autry par controuvée blandice.
    Hist. de Ch. V, part. II, ch. 18 (blandices)
  2. Et tres adont [aussitôt] furent instituées reigles et ordonnance d'ost mettre en forme d'eschieles.
    Charles V, II, 2 (très)
  3. Si ne vestent chemises, et sans langes Gisent de nuit, n'ont pas coutes à franges, Mais materas Qui sont couverts de beaulz tapis d'Arras.
    Dit de Poissy. (matelas)
  4. Tant qu'au logis en nostre hostellerie Feusmes venus en une gallerie.
    Dit de Poissy. (hôtellerie)
  5. Lesquelles serimonies royales n'accomplissoit mie tant au goust de sa plaisance, comme pour garder, maintenir et donner exemple à ses successeurs.
    Ch. V, I, 18 (cérémonie)
  6. Quand nous eusmes bien remiré l'eglise Clere com jour, et couverte de bise Pierre ardoise…
    Dit de Poissy. (ardoise)
  7. Tant qu'au logis en nostre hostellerie Feusmes venus en une gallerie.
    Dit de Poissy. (galerie)
  8. Ameur de sapience, qui vault autant, en grec, comme philozophe.
    Charles V, III, 3 (sapience)
  9. Il les volt [voulut] pourveoir d'enseignemens et sciences introduisibles à toutes vertus ; dont, pour cette cause, fist translater de latin en françois tous les plus notables livres.
    Hist. de Ch. V, III, 12 (notable)
  10. Par quoy furent causées es corps humains rumatiques enfermetez.
    Charles V, II, 1 (rhumatique)
  11. La haulte genealogie des nobles roys de France nous peut aydier en ceste partie comme preambule de gloire non adulant.
    Charles V, I, 5 (aduler)
  12. À grant sonnerie, en chants glorieux et melodieux, fist dire laudes et graces à nostre Seigneur.
    Charles V, II, 15 (sonnerie)
  13. … Et adonc haultement Ont le tymbre [cloche] sonné ; le partement Convint faire lors bien hastivement.
    Dit de Poissy. (timbre [1])
  14. Tous plourans à grans senglous de la mort de leur bon prince.
    Charles V, III, 71 (sanglot)
  15. Et aussy le sage prince, sans user de simulacion, soubz vesteure faincte, certainement tourna ses meurs en tous vertueux offices.
    Charles V, I, 14 (vêture)
  16. [Il décida le point] quand suffisante investigation en eut fait.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (investigation)
  17. Et parceque en diverses seigneuries sont demourans plusieurs puissans dames, si comme baronnesses et grands terriennes, qui pourtant ne sont pas appellées princesses, lequel nom de princesse n'affiert estre dit que des emperieres. des roynes et des duchesses, si ce n'est aux femmes de ceulx qui, à cause de leurs terres, sont appellez par le droit nom du lieu, si comme il a en Italie.
    dans DU CANGE, princeps. (princesse)
  18. [Le duc d'Orléans] rit et soulace entre dames avenamment.
    Charles V, II, 16 (avenamment)
  19. En enjoignant que qui benisroit lui, fust beneïst, et qui le maudiroit, fust rempli de maleisson.
    Hist. de Ch. V, III, 71 (malédiction)
  20. Retournant à nostre matiere, nous avons le suppoz de nostre œuvre, c'est nostre dit prince né, nourry, parcreu et couronné.
    Charles V, I, 14 (suppôt [1])