Christine de PISAN, auteur cité dans le Littré

CHRISTINE DE PISAN (1364-1430)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHRISTINE DE PISAN a été choisie.

266 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le dit de Poissy 28 citations
Le livre des faits et bonnes mœurs du sage roi Charles V 1404 224 citations

Quelques citations de Christine de PISAN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 266 citations dans le Littré.

  1. Je ne say en signorie felicité excepté en une seule chose. - Plaise vous nous dire en quoi. - Certes en puissance de faire bien à autruy [paroles du roi Charles V].
    Charles V, III, 30 (félicité [1])
  2. Lorsque la chaleur et la moisteur est grant au jouvencel, environ l'aage de son adolescence.
    I, 9 (moiteur)
  3. Jà est celle detestable playe [le schisme] comme apostumée et tournée en accoustumance.
    Charles V, III, ch. 54 (apostumer)
  4. La quelle chose est de droit deue en policie droictement bien ordonnée.
    Charles V, I, 13 (politie)
  5. Aucune fois venoit la royne vers luy, ou on lui aportoit ses enfens ; là parloit aux femmes et demandoit de l'estre [de l'état] de ses enfens.
    Charles V, I, 16 (être [2])
  6. N'y aura si estrange proposition que, au respondre, il ne repete de point en point par ordre, et à chascun si bien et si vivement responde ou replique, s'il affiert, qu'il semble que de longue main ait estudié la matiere.
    Hist. de Charles V, II, 16 (long, ongue)
  7. Et à ce s'accorde Aristote semblablement, Seneque et tous les autres sages, selon le contenu de leur dit.
    II, 4 (accorder)
  8. Et sans moyen [sans intervalle, immédiatement] estoit devant luy le filz au roy de Navarre.
    Charles V, II, 36 (sans)
  9. Et la tierce est quant ceuls de dens et ceuls de hors, se combatent aux murs.
    Charles V, II, chap. 34 (dans)
  10. Savoir les causes de ça jus [bas] pourquoy sont faictes, et à quoi elles servent.
    Hist. de Charles V, part. III, ch. 4 (çà)
  11. Comment le roi Charles estoit droit artiste et appris es sciences, et des beaulx maçonnages qu'il fist faire.
    Charles V, III, 11 (artiste)
  12. Le sens de ceste pacience fait moult à noter aux vindicatifs, qui, sans viser aux inconveniens qui en peuent venir, de tous mesfais se vuelent vengier.
    Charles V, I, 24 (vindicatif, ive)
  13. Lesquelz il renta moult richement par amortissement perpetuel.
    Charles V, III, ch. 11 (amortissement)
  14. Air bruineux et couvert.
    Charles V, part. II, ch. 1 (bruineux, euse)
  15. C'est [Dieu] vertu sur toutes vertus, transcendent sur toutes.
    Charles V, III, 4 (transcendant, ante)
  16. Or cest bon roy, gardant à la ligne la loy de Dieu… oncques ne voult… consentir telles batailles.
    Charles V, I, 23 (ligne)
  17. Et par si bel ordre, si notable arenge, l'ot dit que tous en furent esmerveilliez.
    Charles V, III, 43 (harangue)
  18. Aux bons batailleurs sont necessaires huit conditions : la premiere qu'ils soyent adurcis à souffrir le fais des armes…
    Hist. de Ch. V, II, 24 (batailleur, euse)
  19. Ycelle ame est translatée ou corps, lequel est vessel composé de grosses et materielles substances, qui rend l'esperit empesché et comme lié des operacions intellectuelles.
    Charles V, I, 9 (vaisseau)
  20. Aornez et resplendissans de riches pierres et perles precieuses, en ceinctures, boutonneures et actaches.
    Charles V, I, ch. 20 (boutonnière)