Christine de PISAN, auteur cité dans le Littré

CHRISTINE DE PISAN (1364-1430)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHRISTINE DE PISAN a été choisie.

266 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le dit de Poissy 28 citations
Le livre des faits et bonnes mœurs du sage roi Charles V 1404 224 citations

Quelques citations de Christine de PISAN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 266 citations dans le Littré.

  1. Lorsque les constelacions saturnelles et froides rendoyent l'air infect par moisteur froide continuée.
    Charles V, II, 1 (infect, ecte)
  2. Et aussy le sage prince, sans user de simulacion, soubz vesteure faincte, certainement tourna ses meurs en tous vertueux offices.
    Charles V, I, 14 (vêture)
  3. Et le daulphin luy donna deux très beaulx braches, à colliers d'or et belles laisses.
    Charles V, III, ch. 44 (braque)
  4. Es choses sensibles et es especes, es apprehansions, es vertus et es aages…
    Charles V, I, ch. 12 (appréhension)
  5. Est droit que je die des beaulx gectons [rejetons] et vers, des fueilles fresches et belles.
    Charles V, II, 17 (jeton)
  6. Malgré les flots de la discordable fortune.
    Hist. de Charles V, I, 5 (flot [1])
  7. Comme homme soit si notable chose, que chascun soit un roy et chascun soit un monde.
    Charles V, I, 12 (roi [1])
  8. Si comme la Bible, en trois manieres, c'est assavoir le texte, et puis le texte et les gloses ensemble, et puis d'une autre maniere allegorisée.
    Charles V, III, ch. 12 (allégoriser)
  9. Les superflues voluptés qui empeschent la liberté des sens.
    I, 13 (volupté)
  10. [Les dames] Si ne furent ne noires ne halées, Mais comme liz blanches et potelées.
    Dit de Poissy. (potelé, ée)
  11. Et par tel chastel de fust, on peut assaillir en deux manieres : c'est par pierres lancier et aussi par pons leveys.
    Charles V, II, 35 (pont-levis)
  12. Quant obfuscation extraordinaire n'empesche l'orguan, c'est à dire l'instrument qui est le corps, par maladie ou autre accident.
    Charles V, I, 9 (organe)
  13. Je tien que ma parolle sera veritable trouvée, combien que le sage roi Charles avoit fait le preparatif de ceste grande felicité.
    Charles V, II, 15 (préparatif)
  14. Ycelluy avoit en sa chapelle une chandoille ardent qui estoit divisée en vingt-quatre parties.
    Charles V, I, 16 (chandelle)
  15. Le clerc [disciple d'Arnaud de Villeneuve]… mercia le roy [qui l'avait invité à la cour]… mais que… si estoit trop plus aise à repoz, à povre vie mengant chouls et rabes, en speculant philosophie.
    Charles V, III, 22 (rave [1])
  16. N'y aura si estrange proposition que, au respondre, il ne repete de point en point par ordre, et à chascun si bien et si vivement responde ou replique, s'il affiert, qu'il semble que de longue main ait estudié la matiere.
    Hist. de Charles V, II, 16 (long, ongue)
  17. Un homme estoit à Paris qui faisoit plusieurs apertises sur cordes tendues hault en l'air.
    Charles V, III. 10 (apertise)
  18. Certes, dist le duc d'Anjou, celluy à qui vous l'avez donnée [une charge] est de petite value et n'est souffisant d'estre en tel office.
    Charles V, III, 19 (value)
  19. Nonobstant luy appartenist la regentation du royaume de France… laissa tout es mains des autres princes ses freres.
    Ch. V, II, 11 (régentation)
  20. En enjoignant que qui benisroit lui, fust beneïst, et qui le maudiroit, fust rempli de maleisson.
    Hist. de Ch. V, III, 71 (malédiction)