Christine de PISAN, auteur cité dans le Littré

CHRISTINE DE PISAN (1364-1430)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHRISTINE DE PISAN a été choisie.

266 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le dit de Poissy 28 citations
Le livre des faits et bonnes mœurs du sage roi Charles V 1404 224 citations

Quelques citations de Christine de PISAN

Voici un tirage aléatoire parmi ses 266 citations dans le Littré.

  1. Je tien que ma parolle sera veritable trouvée, combien que le sage roi Charles avoit fait le preparatif de ceste grande felicité.
    Charles V, II, 15 (préparatif)
  2. À sa belle parleure [de Charles V]… ne croy que rethoricien quelquonques en lengue françoise sceust riens amender.
    Charles V, I, 17 (rhétoricien)
  3. Et volt [voulut] le roy qu'en chants melodieux et orgues fussent à Dieu chantées laudes et beneyssons.
    Charles V, III, 71 (laudes)
  4. Dirons que art, providence, entendement, science et sapience sont les suppoz de parfaicte sagece.
    Charles V, III, 2 (providence)
  5. [Une abbesse permettant l'entrée de son couvent]… ce fu, par m'ame, à grant peine ; car pourtant, s'elle est famme De tel honneur, si craint elle le blasme Des anciennes.
    Dit de Poissy. (ancien, ienne)
  6. Celluy, par especial, sur tous autres, souverainement bien lisoit et bien ponctoit, et entendens homs estoit.
    Charles V, III, 21 (ponctuer)
  7. Adont le baisa, et l'empereur du tout se deffula, et le mercia.
    Hist. de Charles V, III, 38 (défubler)
  8. Et disoient aucuns que dissimuler estoit un rain [rameau] de trahison.
    Hist. de Charles V, III, 26 (dissimuler)
  9. Ainssy fu le commencement de celle noble nacion françoise, couronnée d'ancienne noblece, laquelle, Dieux mercis, d'hoir en hoir est continuée.
    Charles V, I, 5 (hoir)
  10. C'est [Dieu] vertu sur toutes vertus, transcendent sur toutes.
    Charles V, III, 4 (transcendant, ante)
  11. La fin, qui est le terme de tout œuvre, rend concluse et close toute chose à terme establie.
    Charles V, I, 12 (terme)
  12. Ne nulle part n'y a que regaler, Tant sont plaisans [ces lieux].
    Dit de Poissy. (régaler [1])
  13. Sera recité par moy veritablement et sanz aucune adulation le principe et mouvement de ceste present petite compillation.
    Charles V, I, Prologue. (adulation)
  14. Et quant aux requestes qu'ils avoyent faictes tant de adherer à la determinacion des cardinaux, comme à leur donner conseil…
    Ch. V, 3, 54 (adhérer)
  15. Et tres adont [aussitôt] furent instituées reigles et ordonnance d'ost mettre en forme d'eschieles.
    Charles V, II, 2 (très)
  16. Et sans moyen [sans intervalle, immédiatement] estoit devant luy le filz au roy de Navarre.
    Charles V, II, 36 (sans)
  17. Tout ainsi que le donjon d'une fortrece est assis en la plus fort place du chastel.
    Charles V, II, 1 (donjon)
  18. Or cest bon roy, gardant à la ligne la loy de Dieu… oncques ne voult… consentir telles batailles.
    Charles V, I, 23 (ligne)
  19. Le temps que le fruit est meur, cueilly et mis en sauf pour en proufitablement user.
    Charles V, I, 13 (sauf, auve)
  20. À ce ne failloit mie nostre prince : douls et humain, communal entre ses amis, fier et hardy contre ses adversaires.
    Charl. V, III, 10 (communal, ale)