Joachim DU BELLAY, auteur cité dans le Littré

DU BELLAY, J. (1522-1560)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DU BELLAY, J. a été choisie.

737 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Défense et illustration de la langue française 1549 698 citations

Quelques citations de Joachim DU BELLAY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 737 citations dans le Littré.

  1. Ceste Grece menteresse.
    I, 40, recto. (menteur, euse)
  2. … Comme si le temps, ainsi que les vins, rendoit les poësies meilleures.
    I, 21, recto. (ainsi)
  3. Un œuvre j'ay parfaict, que le feu ny la fouldre, Ny le fer ny le temps ne pourront mettre en pouldre.
    IV, 80, recto. (poudre)
  4. Je diray, afin de n'estre veu [de ne paraître] examiner les choses si rigoreusement sans cause, que…
    I, 22, verso. (voir)
  5. S'il est, comme chantent nos vers, L'esprit moteur de l'univers.
    VII, 25, verso. (moteur, trice)
  6. Sur deux soleils [deux beaux yeux], deux petits arcs voutez.
    II, 25, verso. (voûter)
  7. Si l'on doit croyre à Pythagore, Qui les cors fait reanimer…
    III, 25, recto. (réanimer)
  8. [Il] Rendoit ma muse lente, Bien qu'elle fust bruslante De s'offrir à vos yeux.
    III, 12, recto. (brûler)
  9. Et la beauté tant vantée Qui du feudroyant sangler Sentit la fiere dentée.
    V, 53, verso. (dentée)
  10. [Là les âmes sont] de tout vice emondées.
    II, 35, verso (émonder)
  11. Ce sont mes vers que les chastes Charites [Grâces] Ont esmaillez de plus de cent couleurs.
    II, 1, verso. (émailler)
  12. Uses donques hardiment des verbes et participes, qui de leur nature n'ont point d'infinitifs après eux, avec des infinitifs, comme tremblant de mourir, et volant d'y aller, pour craignant de mourir, et se hastant d'y aller.
    I, 32, verso. (voler [1])
  13. Hélas ! amour, le plus puissant des Dieux, Rends moy l'ouye, et m'aveugle les yeux.
    V, 40, recto. (aveugler)
  14. Là d'une souche à demi-consumée Sortait encor quelque peu de fumée.
    Moretum de Virgile. (souche)
  15. Que tu ne dies l'eau ondoyante, quand tu la veux descrire impetueuse, ou la flamme ardente, quant la veux monstrer languissante.
    Œuvr. p. 35, dans LACURNE (ondoyant, ante)
  16. De vos beautés sçav'ous que j'en dirois.
    p. 364, dans LACURNE (savoir [1])
  17. Si tu n'as point pitié de moy, Ayes au moins pitié de toy.
    VII, 37, recto. (avoir [1])
  18. C'estoit ores, c'estoit qu'à moy je devois vivre, Sans vouloir estre plus que cela que je suis.
    VI, 13, recto. (vivre [1])
  19. Que l'eternelle tempeste Qui brouille dedans ma teste Mille tourbillons enclos.
    III, 78, recto. (brouiller)
  20. Tu vas renouvelant d'un hardy frontispice La superbe grandeur des plus vieux monumens.
    VI, 41, recto (frontispice)