Joachim DU BELLAY, auteur cité dans le Littré

DU BELLAY, J. (1522-1560)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DU BELLAY, J. a été choisie.

737 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Défense et illustration de la langue française 1549 698 citations

Quelques citations de Joachim DU BELLAY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 737 citations dans le Littré.

  1. Soit que des vers sans loy tu accordes les sons, Ou soit que tu t'esgaye' en rustiques chansons.
    V, 33, recto. (égayer [1])
  2. Aussi est-ce le plus utile de bien imiter, mesmes à ceux dont la langue n'est encor bien copieuse et riche.
    I, 10, verso (copieux, euse)
  3. Les vers sacrez, les celestes augures, Les poincts couplez, les magiques figures.
    VII, 65, verso. (coupler)
  4. Il faut filer et couler les cables peu à peu, pour par ceste mesme sorte arrester les navires.
    600 (filer)
  5. L'ombre au matin nous voyons ainsi croistre, Sur le midy plus petite apparoistre, Puis s'augmenter devers la fin du jour.
    V, 36, verso. (apparaître)
  6. Je voy sortir des abysmes Une orque, pour m'abysmer…
    II, 37, verso. (orque)
  7. Nostre langue encores rempante à terre.
    I, 10, verso. (ramper)
  8. Ce bon Bacchus, qui de branches de vigne Guide le cours de tigres attelez.
    IV, 61, verso. (branche)
  9. Lorsqu'on voit retourner la doulce primevere, Qui apporte la pluye…
    IV, 77, verso. (primevère)
  10. En l'un defaut ce qui est le commencement de bien escrire, c'est le savoir.
    I, 21, verso. (ce [2])
  11. Luy donnant beaucoup de manieres de parler poetiques qui ont bien servy mesmes aux plus excellens de nostre temps.
    I, 21, recto. (même)
  12. L'office de l'orateur est de chacune chose proposée elegamment et copieusement parler.
    I, 8, recto. (élégamment)
  13. Mais l'importun souci qui nous suit pas à pas Et par terre et par mer, nous ne le fuyons pas.
    V, 32, verso. (importun, une)
  14. Telle qu'estoit la nouvelle Cyprine Venant à bord dans sa conque de mer.
    VIII, 20, verso (conque)
  15. Ha que vous sceustes bien espier la saison D'enfanter à propos la feinte trahison.
    III, 72 recto. (trahison)
  16. Ses dentelettes d'ivoyre.
    VII, 37, recto. (dent)
  17. Je pren sur moy tout ce labeur icy.
    IV, 9, recto (prendre)
  18. … Comme si le temps, ainsi que les vins, rendoit les poësies meilleures.
    I, 21, recto. (ainsi)
  19. Car ta main seule invinciblement forte Peult des enfers briser l'avare porte.
    III, 92, recto (avare)
  20. Choisy moy quelqu'un de ces beaux vieux romans françois, comme un Lancelot, un Tristan ou autres, et en fay renaistre au monde une admirable Iliade et laborieuse Eneide.
    I, 26, recto. (iliade)