Marie-Joseph CHÉNIER, auteur cité dans le Littré

CHÉNIER M. J. (1764-1811)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CHÉNIER M. J. a été choisie.

356 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Caius Gracchus 1792 94 citations
Charles IX, ou la Saint-Barthélemy 1789 60 citations
Œdipe roi 28 citations
Tibère 1819 48 citations

Quelques citations de Marie-Joseph CHÉNIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 356 citations dans le Littré.

  1. Du pain, les jeux du cirque, un sacrifice aux dieux.
    Tibère, III, 4 (cirque)
  2. Marguerite en passant sous les lois d'un époux.
    Charles IX, I, 3 (passer)
  3. Les mots de ralliement ? Dieu, Charles, Médicis.
    Charles IX, III, 4 (ralliement)
  4. Je languissais, mes ans s'éteignaient dans l'ennui.
    Gracq. I, 4 (languir)
  5. Leur donner la vie [à des fils], est un présent cruel, Sans l'éducation, sans ce bien plus réel.
    Gracq. I, 5 (éducation)
  6. J'ai suivi mon époux jusqu'aux tombes sacrées Où dorment des Césars les cendres révérées.
    Tibère, III, 1 (dormir)
  7. Oui, ce discours sans doute est un élan sublime.
    Charles IX, III, 1 (élan [1])
  8. Sur les sanglants degrés ses serviteurs périssent.
    Charles IX, V, 2 (degré)
  9. Sur la pierre insensible où mes pleurs ont coulé.
    Fén. IV, 3 (insensible)
  10. …Du mont Cithéron vous recherchiez les ombres.
    Œdipe roi, IV, 4 (ombre [1])
  11. Envieux par nature, et brigands par métier, Ils vendent l'infamie à qui la veut payer.
    la Calomn. (payer)
  12. Aux accents de l'airain sonnant, les homicides…
    Ch. IX, V, 2 (accent)
  13. Un foyer bienfaisant par ses soins allumé Pénétrait dans mon cœur lentement ranimé.
    Fénelon, II, 3 (foyer)
  14. Ma vie est sans couleur, et mes pâles journées M'offrent de longs ennuis l'enchaînement certain, Lugubres comme un soir qui n'eut pas de matin.
    la Promenade. (pâle)
  15. Le Dieu que nous servons est un Dieu de bonté.
    Charles IX, II, 2 (dieu)
  16. Envieux par nature et brigands par métier, Ils vendent l'infamie à qui veut la payer.
    la Calomnie. (métier)
  17. Luxe monstrueux.
    Gracques, II, 3 (monstrueux, euse)
  18. La victoire en chantant nous ouvre la barrière ; La liberté guide nos pas ; Et du nord au midi la trompette guerrière A sonné l'heure des combats.
    Chant du départ. (nord)
  19. Que je repose en paix sous le gazon rustique, Sur les bords du ruisseau pur et mélancolique !
    la Promenade. (mélancolique)
  20. La nuit est tardive à leur impatience.
    Charles IX, IV, 3 (tardif, ive)