François, duc de LA ROCHEFOUCAULD, auteur cité dans le Littré

LA ROCHEFOUCAULD (1613-1680)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA ROCHEFOUCAULD a été choisie.

335 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Maximes et Réflexions morales 1664, 1678 194 citations
Mémoires 1662 54 citations
Portrait 1659 16 citations

Quelques citations de François, duc de LA ROCHEFOUCAULD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 335 citations dans le Littré.

  1. C'est une espèce de bonheur, de connaître jusqu'à quel point on doit être malheureux.
    Prem. pens. 15 (point [1])
  2. Le temps est venu qu'il faut remettre les anciens ordres et cette relation harmonique qui doit exister entre un commandement légitime et une obéissance raisonnable.
    Mém. 26 (harmonique)
  3. L'amour-propre est le plus grand de tous les flatteurs.
    Réflex. 2 (amour)
  4. C'est une espèce de coquetterie de faire remarquer qu'on n'en fait jamais.
    Max. 107 (coquetterie)
  5. Il se trouva que ce n'étaient [les cavaliers] que des coquetiers qui marchaient toute la nuit pour arriver à Paris.
    Mém. 167 (coquetier)
  6. Le moindre défaut des femmes qui se sont abandonnées à faire l'amour, c'est de faire l'amour.
    Réfl. 131 (abandonner)
  7. Il n'y a point de règle générale pour les tons et pour les manières, et il n'y a point de bonnes copies.
    Réfl. div. p. 133 (ton [2])
  8. Il n'y a pas de plaisir que l'on fasse plus volontiers à un ami, que lui donner conseil.
    Prem. pens. 33 (plaisir)
  9. Il n'y a pas moins d'éloquence dans le ton de la voix, dans les yeux et l'air de la personne, que dans le choix des paroles.
    Maximes, au mot éloquence. (voix)
  10. La vie est bonne en soi et le plus grand bien du monde, mais le plus mal ménagé.
    Max. au mot Vie. (vie [1])
  11. Comme il y a de bonnes viandes qui affadissent le cœur, il y a un mérite fade et des personnes qui dégoûtent avec des qualités bonnes et estimables.
    Pensées, 48 (affadir)
  12. Il y a des personnes à qui les défauts siéent bien, et d'autres qui sont disgraciées par leurs bonnes qualités.
    Réfl. 251 (disgracié, ée)
  13. Les vieillards aiment à donner de bons préceptes, pour se consoler de n'être plus en état de donner de mauvais exemples.
    Réfl. 93 (précepte)
  14. La magnanimité est assez bien définie par son nom ; néanmoins on pourrait dire que c'est le bon sens de l'orgueil, et la voie la plus noble pour recevoir des louanges.
    Max. 285 (magnanimité)
  15. Les hommes ne sont pas seulement sujets à perdre le souvenir des bienfaits et des injures ; ils haïssent même ceux qui les ont obligés.
    Max. 14 (obliger)
  16. M. le Prince rencontra l'avant-garde de son armée, dont quelques cavaliers vinrent au qui-vive avec M. le prince.
    Mém. 236 (qui-vive)
  17. La violence qu'on se fait pour demeurer fidèle à ce qu'on aime, ne vaut guère mieux qu'une infidélité.
    Réfl. mor. n° 381 (violence)
  18. Ce qu'il y a de mal en moi, c'est que j'ai quelquefois une délicatesse trop scrupuleuse et une critique trop sévère.
  19. La parfaite valeur et la poltronnerie complète sont deux extrémités où l'on arrive rarement.
    ib. 215 (valeur)
  20. Celui qui croit trouver en soi-même de quoi pouvoir se passer de tout le monde, se trompe fort ; mais celui qui croit qu'on ne peut se passer de lui, se trompe encore davantage.
    Max. 201 (passer)