François, duc de LA ROCHEFOUCAULD, auteur cité dans le Littré

LA ROCHEFOUCAULD (1613-1680)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA ROCHEFOUCAULD a été choisie.

335 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Maximes et Réflexions morales 1664, 1678 194 citations
Mémoires 1662 54 citations
Portrait 1659 16 citations

Quelques citations de François, duc de LA ROCHEFOUCAULD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 335 citations dans le Littré.

  1. Les conférences se pensèrent rompre sur la nomination que fit la reine du cardinal pour député,
    Mém. dans RICHELET (nomination)
  2. Le même orgueil qui nous fait blâmer les défauts dont nous nous croyons exempts, nous porte à mépriser les bonnes qualités que nous n'avons pas.
    Réfl. mor. n° 462 (qualité)
  3. La plupart des hommes ont, comme les plantes, des propriétés cachées que le hasard fait découvrir.
    Max. 344 (propriété)
  4. Nos vertus ne sont le plus souvent que des vices déguisés.
    ib. au mot vertu. (vertu)
  5. M. le Prince dit qu'il n'était pas assez brave pour s'exposer à une guerre qui se ferait à coups de grès et de tisons.
    Mém. 157 (grès [1])
  6. Rien n'empêche tant d'être naturel que l'envie de le paraître.
    Max. 431 (naturel, elle)
  7. Le mal que nous faisons ne nous attire pas tant de persécutions et de haine, que nos bonnes qualités.
    Max. 29 (persécution)
  8. C'est une espèce de bonheur, de connaître jusqu'à quel point on doit être malheureux.
    Prem. pens. 15 (point [1])
  9. Le coadjuteur ne laissa apparemment d'employer la dignité de son caractère et ses persuasions pour calmer les orages.
    Mém. 30 (apparemment)
  10. Les occasions nous font connaître aux autres et encore plus à nous-mêmes.
    Max. 345 (occasion)
  11. Il a différentes inclinations, selon la diversité des tempéraments qui le tournent et le dévouent tantôt à la gloire, tantôt aux richesses et tantôt aux plaisirs.
    Prem. pens. n° 1 (tourner)
  12. Il s'en faut bien que nous connaissions toutes nos volontés.
    Réfl. mor. n° 293 (volonté)
  13. La coquetterie est le fond et l'humeur des femmes ; mais toutes ne la mettent pas en pratique, parce que la coquetterie de quelques-unes est retenue par la crainte ou par la raison.
    ib. 241 (coquetterie)
  14. L'orgueil se dédommage toujours et ne perd rien, lors même qu'il renonce à la vanité.
    Max. 33 (orgueil)
  15. C'est un artifice de l'orgueil qui s'abaisse pour s'élever, et qui n'est jamais plus capable de tromper que lorsqu'il se cache sous la figure de l'humilité.
    Réfl. mor. 254 (humilité)
  16. La montée [à Miradoux] est assez droite et fort longue, et les terres y sont grasses en hiver.
    Mém. 215 (gras, asse)
  17. Dieu nous a caché le moment de notre mort pour nous obliger d'avoir attention à tous les moments de notre vie.
    Pensées, Mort, 8 (obliger)
  18. Les grands noms abaissent au lieu d'élever ceux qui ne les savent pas soutenir.
    Max. 94 (lieu [1])
  19. Il n'y a pas moins d'éloquence dans le ton de la voix, dans les yeux et l'air de la personne, que dans le choix des paroles.
    Maximes, au mot éloquence. (voix)
  20. Il y a des hommes qui s'exposent volontiers au commencement d'une action, et qui se relâchent et se rebutent par sa durée.
    Réfl. mor. n° 215 (relâcher)