Nicolas PERROT D'ABLANCOURT, auteur cité dans le Littré

PERROT D'ABLANCOURT (1606-1664)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PERROT D'ABLANCOURT a été choisie.

traducteur français, principalement d'œuvres grecques et latines, mais aussi des textes espagnols contemporains.

229 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les apophtegmes, ou bon mots, des anciens, tirez de Plutarque, de Diogène Laerce, d'Elien, d'Athénée, de Stodée, de Macrobe, & de quelques autres 1664 0 citations
Les guerres d'Alexandre, par Arrian 1646 44 citations
Les œuvres de Tacite 1640 41 citations
Lucien (Lucien de Samosate) 1654 116 citations

Quelques citations de Nicolas PERROT D'ABLANCOURT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 229 citations dans le Littré.

  1. Je m'étonne qu'étant si fragiles, ils [les hommes] fassent de si grands desseins et qu'ils se tourmentent si fort pour de vains honneurs.
    Lucien, Caron. (fragile)
  2. Il le fallut emporter ivre du festin entre les bras de quelque chanteuse.
    Lucien, t. I, Timon, dans RICHELET (chanteur, euse)
  3. Mercure à Caron : Pour Mycène, Cléone et Troie, j'ai honte de te les montrer ; car je sais qu'à ton retour tu étrangleras Homère d'en avoir parlé si hyperboliquement.
    Lucien, Caron ou le Contemplateur (étrangler)
  4. Ensuite [dans un tableau] est encore Persée, qui exécute l'entreprise des Gorgones et coupe la tête à Méduse, étant à couvert du bouclier de Minerve ; mais il ne sait pas encore quelle sera la fin de l'aventure, et n'a pas vu la tête de la Gorgone placée dans le bouclier ; car il sait bien que la vue en est mortelle.
    Lucien, Louange d'une maison. (gorgone)
  5. C'est un coup de hache qui n'a fait qu'entamer l'armet.
    Arrien, livre I, dans RICHELET (entamer)
  6. C'étaient des gens inexpérimentés.
    Arrien, liv. I, dans RICHELET (inexpérimenté, ée)
  7. Je coudoyai les plus proches pour me faire place.
    Lucien, t. II, dans RICHELET (coudoyer)
  8. Alexandre estima Achille heureux d'avoir eu Homère pour trompette de ses louanges.
    Arrien, I, 5 (trompette [2])
  9. Ils étaient bien aises de voir renouveler la sédition.
    Tacite, Hist. III, 2 (renouveler)
  10. Il dénonça deux chevaliers romains.
    Tacite, Annales, liv. XI, dans RICHELET (dénoncer)
  11. Un grand buveur disait qu'il ne buvait que pour s'empêcher d'avoir soif.
    Apophth. dans RICHELET (buveur, euse)
  12. Ils s'écoulent tous et craignent la touche.
    Lucien, dans LEROUX, Dict. comique. (touche)
  13. Alexandre ordonna un deuil général à la mort d'Éphestion.
    Arrien, VII, dans RICHELET (ordonner)
  14. Un aigle se vint percher sur le joug du chariot.
    Arrien, II, 2 (percher)
  15. Ils exaltaient la taille et la valeur des Allemands.
    César, liv. I, dans RICHELET (exalter)
  16. Il donna beaucoup de hauteur à la bataille.
    Arrien, dans RICHELET (hauteur)
  17. Une couronne d'olivier aux jeux Olympiques, une de pin aux Isthmiques…
    Lucien, Exerc. du corps. (olympique)
  18. Ils [les Germains] tiennent à grandeur d'être bornés par des déserts et des terres inhabitées.
    Guerre des Gaules, VI, 2 (tenir)
  19. Le plus court chemin pour bien régner est de considérer ce qu'on approuve dans les autres princes.
    Tacite, Hist. I, 5 (régner)
  20. Il paraissait avec une gravité stoïque et avec l'air d'un homme de bien, pour mieux déguiser sa perfidie.
    Tac. Annal. liv. I, dans RICHELET (déguiser)