Nicolas PERROT D'ABLANCOURT, auteur cité dans le Littré

PERROT D'ABLANCOURT (1606-1664)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PERROT D'ABLANCOURT a été choisie.

traducteur français, principalement d'œuvres grecques et latines, mais aussi des textes espagnols contemporains.

275 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les apophtegmes, ou bon mots, des anciens, tirez de Plutarque, de Diogène Laerce, d'Elien, d'Athénée, de Stodée, de Macrobe, & de quelques autres 1664 0 citations
Les guerres d'Alexandre, par Arrian 1646 44 citations
Les œuvres de Tacite 1640 84 citations
Lucien (Lucien de Samosate) 1654 116 citations

Quelques citations de Nicolas PERROT D'ABLANCOURT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 275 citations dans le Littré.

  1. Te garder des flatteurs, qui ne t'abandonneront point depuis qu'ils auront halené une fois ton trésor.
    Lucien, Timon. (halener)
  2. Il faut délasser l'esprit qui est trop tendu.
    Apophth. dans RICHELET (délasser)
  3. Ni rancune, ni appétit de vengeance.
    Tac. 387 (appétit)
  4. Embabouiné de vos rêveries, vous débitez des choses qui ne sont point.
    Lucien, dans LE ROUX, Dict. com. (embabouiné, ée)
  5. Tu es peut-être de ceux qui croient que la prose n'est rien à comparaison des vers.
    Lucien, dans BOUHOURS, Nouv. rem. (comparaison)
  6. Plus, une aiguille à raccommoder les voiles, quatre sous.
    Lucien, Dial. Mercure et Caron. (plus)
  7. D'où vient peut-être qu'on nomme ceux qui parlent beaucoup des claquedents.
    Lucien, dans LE ROUX, Dict. comique. (claquedent)
  8. Que chacun se range comme il pourra sans préjudice à sa qualité ; une autre fois on réglera les séances.
    Lucien, Jupiter le tragique. (séance)
  9. Je rirai alors tout mon soûl, quand je [Caron] les verrai dans ma nacelle, sans tout cet équipage de grandeur.
    Lucien, Caron. (équipage)
  10. Que si tu veux te prêter à moi pour quelques heures et relâcher un peu de ta gravité, je m'assure de te rendre ce plaisir [la danse] si familier qu'il ne se dansera point de ballets que tu n'ailles longtemps auparavant retenir place pour les voir plus à ton aise.
    Lucien, Danse. (danser)
  11. On n'est pas tant estropié quand on l'est du bras ou des jambes, que quand on l'est de la bourse.
    Apophth. dans RICHELET (estropié, ée)
  12. Il pria Alexandre d'avoir bon courage, et qu'il répondait de sa guérison.
    Arrien, II, 3 (répondre)
  13. Laissons ce folâtre, qui ne cesse de crier contre les désordres, sans y apporter aucun remède.
    Lucien, Jupiter le tragique. (folâtre)
  14. Échauffé du vin et de la débauche, ils montent tout armés au haut du rempart.
    Arr. liv. I, dans RICHELET (échauffé, ée)
  15. Il semblait que toutes les amours du peuple romain fussent courtes et malheureuses.
    Tacite, 97 (amour)
  16. Cela apprend à se garder d'un philosophe hypocrite comme d'un traître.
    Tac. Ann. XVI, dans RICHELET (garder)
  17. On ne peut nier que ce ne soit [Lucien] un des plus beaux esprits de son siècle, qui a partout de la mignardise et de l'agrément, avec une humeur gaie et cette urbanité attique que nous appellerions en notre langue une raillerie fine et délicate.
    Lucien, Épître. (urbanité)
  18. Le parasite se présente avec un visage vermeil, un œil vif, un teint frais ; en un mot, robuste de corps et d'esprit.
    Lucien, le Parasite. (robuste)
  19. Il disait qu'un roi qui ne faisait pas la guerre ne différait en rien de son palefrenier.
    Apophth. dans RICHELET (différer [2])
  20. Mercure à Caron : Pour Mycène, Cléone et Troie, j'ai honte de te les montrer ; car je sais qu'à ton retour tu étrangleras Homère d'en avoir parlé si hyperboliquement.
    Lucien, Caron ou le Contemplateur (étrangler)