Nicolas PERROT D'ABLANCOURT, auteur cité dans le Littré

PERROT D'ABLANCOURT (1606-1664)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PERROT D'ABLANCOURT a été choisie.

traducteur français, principalement d'œuvres grecques et latines, mais aussi des textes espagnols contemporains.

275 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les apophtegmes, ou bon mots, des anciens, tirez de Plutarque, de Diogène Laerce, d'Elien, d'Athénée, de Stodée, de Macrobe, & de quelques autres 1664 0 citations
Les guerres d'Alexandre, par Arrian 1646 44 citations
Les œuvres de Tacite 1640 84 citations
Lucien (Lucien de Samosate) 1654 116 citations

Quelques citations de Nicolas PERROT D'ABLANCOURT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 275 citations dans le Littré.

  1. Leur premier législateur [des chrétiens] leur a fait accroire qu'ils sont tous frères, depuis qu'ils ont renoncé à notre religion [le paganisme] et qu'adorant le crucifié, ils vivent selon ses lois : de sorte qu'ils méprisent tout et croient que tout est commun, recevant ses dogmes avec une obéissance aveugle.
    Lucien, Mort de Peregrinus. (crucifié, ée)
  2. Je répondrai nuement à tous les chefs de son accusation, sans me servir de ses couleurs ni de ses artifices.
    Lucien, la Double accusation. (nûment ou nuement)
  3. L'historien ne doit avoir pour but que l'utilité qui se tire d'une narration véritable, et, s'il mêle quelque agrément dans son ouvrage, il ne faut pas que ce soit pour en corrompre la vérité, mais pour la faire mieux recevoir.
    Lucien, Comment écrire l'histoire (historien)
  4. Ils s'écoulent tous et craignent la touche.
    Lucien, dans LEROUX, Dict. comique. (touche)
  5. Il ne demeura pas ingrat de ces faveurs, car il ne jurait que par moi.
    Lucien, la Double accusation. (ingrat, ate)
  6. Mille chevaux qui avaient charge de ne point commencer la mêlée et de ne point poursuivre l'ennemi.
    Tac. 415 (charge)
  7. Il me prit envie d'aller en Babylone consulter quelque mage des disciples de Zoroastre.
    Lucien, la Nécromancie. (en [1])
  8. Ils s'entre-répondaient tour à tour.
    Apophth. dans RICHELET (entre-répondre (s'))
  9. C'est un médecin trop hasardeux.
    Apophth. p. 554, dans RICHELET (hasardeux, euse)
  10. Ayant fait un butin inestimable des richesses de plusieurs années.
    Tac. 113 (inestimable)
  11. La province fut désolée par une tempête qui renversa les blés.
    ib. Ann. XVI, 4 (renverser)
  12. On crut que l'accusation avait été intentée au déçu du prince.
    Tacite, Annales, VI, 47 (desçu (au))
  13. M. Thonissen parle, à propos du fonds théorique, de l'archonte Eubule et du décret voté sur sa proposition pour porter la peine de mort contre quiconque proposerait d'employer de nouveau ces fonds pour les dépenses militaires.
    Rev. crit. 3 mars 1877, p. 143 (théorique [2])
  14. Il n'y a rien qui chatouille tant l'oreille d'un homme soupçonneux que les rapports.
    Lucien, t. III, dans RICHELET (chatouiller)
  15. Il est délicat dans son boire et dans son manger.
    Arrien, dans RICHELET (délicat, ate)
  16. Ceux-là s'abusent qui divisent l'histoire en deux parties, l'utile et le délectable, et, pour cela, y comprennent les louanges,
    Lucien, Comment écrire l'histoire (histoire)
  17. Il s'est retiré derrière un retranchement.
    Arrien, liv. I, dans RICHELET (derrière)
  18. Tout le monde courant çà et là pour ses affaires, on ne sait où s'adresse le chemin de chacun.
    Tac. 250 (adresser)
  19. Échauffé du vin et de la débauche, ils montent tout armés au haut du rempart.
    Arr. liv. I, dans RICHELET (échauffé, ée)
  20. Des troupes recrues et harassées.
    Tac. 296 (recru, ue [1])