SAINT BERNARD de Clairveaux, auteur cité dans le Littré

SAINT BERNARD (1090-1153)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT BERNARD a été choisie.

Abbé de Clairveau, influent dirigeant de l'ordre de Cîteaux, instigateur en grande part de la deuxième croisade et de la croisade des albigeois.

142 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Choix de sermons, publiés par Leroux de Lincy, Paris, 1841 141 citations

Quelques citations de SAINT BERNARD de Clairveaux

Voici un tirage aléatoire parmi ses 142 citations dans le Littré.

  1. Nos entrons hui, chier frere, el tens del saint quaramme.
  2. [Pour l'enfant Jésus] Est dons [donc] sale li estables, sieges li maingeure, corz [cour] li [la] frequence de Joseph et de Marie.
  3. Cuidiez-vos, chier frere, ke li cramme faillist el baptisme de Christ ?
  4. Oyng, dist II, ton chief, et ta faceon [face] leve.
    564 (façon)
  5. Gens si ahers [attachés] et si enracinez ens terriens solas et ens corporiiens, qu'il departir ne s'en puyent [peuvent].
    p. 522 (enraciner)
  6. [Gens] ki un petit enfant aorent, ki despitaules [méprisable] est… par la poverteit des siens.
  7. Il par nule raison ne welent dewerpir ceu [ce] où li primier puyent mettre lor mains.
    p. 521 (déguerpir)
  8. Estroite est la voie, et cil qui esteir welt est à encombrement à ceos [ceux] ki welent aleir avant et ki desirent esploitier.
  9. Les choses qui perissent et les estaules.
    p. 522 (stable)
  10. Droite est voirement, chier frere, nostre sente, et plus seure de [que] la voie des mariez.
    p. 567 (marier)
  11. Nos pechames tuit en Adam, et en lui receumes tuit la sentence de dampnation.
    p. 523 (sentence)
  12. Et por ceu est digne chose ke li malades s'enforst à moens de leveir le chief.
  13. Noé conduist l'arche par mei lo peril del duluve, en cui je reconois la forme de ceos [ceux] qui sainte eglise ont à governeir.
  14. Et ore [ils] dejugent [jugent] les oevres orribles et mortels.
  15. Ke faites vos, signor roi, Ke faites-vos ? Aoreiz-vos donc un alaitant enfant en une vil bordele et envolepeit en vils dras ?
    p. 550 (allaiter)
  16. Ne à ceste fieie ne mist mie li peires en respit la torture, comme faisoit al fil ; car li peires aimet lo fil.
  17. Ki aucune chose de la sainte Escripture traient maliciousement et orguillousement à lor sens.
  18. Eyke voske [voilà que] cistvient saillanz ens montaignes et trespessanz les tertres.
    528 (tertre)
  19. Une verge isseit fors, et de cel verge issiit une flors sor cuy les set donnes del saint esperit se reposerent.
    529 (verge)
  20. Respasseiz vos, ki malade estiez ; car Criz [le Christ] est venuz, ki sainet le contrit de cuer de l'onction de sa misericorde.