SAINT BERNARD de Clairveaux, auteur cité dans le Littré

SAINT BERNARD (1090-1153)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT BERNARD a été choisie.

Abbé de Clairveau, influent dirigeant de l'ordre de Cîteaux, instigateur en grande part de la deuxième croisade et de la croisade des albigeois.

142 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Choix de sermons, publiés par Leroux de Lincy, Paris, 1841 141 citations

Quelques citations de SAINT BERNARD de Clairveaux

Voici un tirage aléatoire parmi ses 142 citations dans le Littré.

  1. [Pour l'enfant Jésus] Est dons [donc] sale li estables, sieges li maingeure, corz [cour] li [la] frequence de Joseph et de Marie.
  2. Cil ki après vont lo bottent et trabuchent.
    p. 567 (bouter)
  3. Por ceu [ce] ke li piet de ceas [ceux] ki à lei se vorront apoier ne puist glacier en la voie.
    p. 568 (glisser)
  4. Respasseiz vos, ki malade estiez ; car Criz [le Christ] est venuz, ki sainet le contrit de cuer de l'onction de sa misericorde.
  5. Et ke li amors de la devantriene [intérieure] compassion sormontat en luy lo sentement del corporiien torment.
    p. 143 (sentiment)
  6. En vain se travelleroit pour esleveir nos cuers, s'il ne savoit ke li creeres de nostre salveteit fust assigiez [assis] en ciel.
  7. Cuidiez-vos, chier frere, ke li cramme faillist el baptisme de Christ ?
  8. Par droit, chier frere, celebret om ui par tot le munde la conversion saint Pol, ki maistres fut des paiens.
  9. De noz prelaiz et des maistres de sainte Eglise.
  10. Les choses qui perissent et les estaules.
    p. 522 (stable)
  11. Li poine [la peine] del cors ne puet estre estaule [stable] entre les richesces, ne li obedience senz la poine ne puet mie estre legierement discrete.
  12. Li racine d'amariteit germerat.
    561 (germer)
  13. Et si ne poras atignre à lei [elle].
  14. Il par nule raison ne welent dewerpir ceu [ce] où li primier puyent mettre lor mains.
    p. 521 (déguerpir)
  15. Perseverer el mal est diaulie.
    p. 525 (diablerie)
  16. Et por ceu est digne chose ke li malades s'enforst à moens de leveir le chief.
  17. Certes, sire, forment t'umilies et trop te repons [te caches] ; mais totevoies ne te poras tu mies receleir devant saint Johan.
    p. 551 (recéler)
  18. La viez boteille.
    p. 534 (bouteille)
  19. Ô cum douz reconciliement, et cum douce amendise !
  20. Montaignes, jubileiz la loenge.