SAINT BERNARD de Clairveaux, auteur cité dans le Littré

SAINT BERNARD (1090-1153)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT BERNARD a été choisie.

Abbé de Clairveau, influent dirigeant de l'ordre de Cîteaux, instigateur en grande part de la deuxième croisade et de la croisade des albigeois.

142 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Choix de sermons, publiés par Leroux de Lincy, Paris, 1841 141 citations

Quelques citations de SAINT BERNARD de Clairveaux

Voici un tirage aléatoire parmi ses 142 citations dans le Littré.

  1. Tuit ont de mi envie ; mais si me desmoterrai teil à ols [eux] que tuit cil qui lor envie acoyseront seront bieneureit.
  2. Et ke li poissant sostignent poxamment les tormenz.
    p. 556 (puissamment)
  3. Li altre l'arguent et reprenent et dient k'il soffrir ne puient la perece [paresse] de sa tevor.
  4. Or eswarde [regarde] cum proprement se concordent altres paroles encor de l'apostle à ces trois choses.
    p. 570 (proprement)
  5. Soit donkes sainz Estevenes martres…
    p. 453 (martyr, yre)
  6. Dès le menor enjosk' al plus grant [du peuple], dès la plante del pied enjosk' al chief nen at en luy sainteit.
    p. 555 (plante)
  7. Une virgine, dist-il, conciverat, et si enfanterat un fil, et ses nons sereit Eumanuel apeleiz…
  8. Chaitivel et male est lor conversations, mais pitiet doit-om avoir de la subversion de ton peule.
    p. 556 (subversion)
  9. Une verge isseit fors, et de cel verge issiit une flors sor cuy les set donnes del saint esperit se reposerent.
    529 (verge)
  10. Droite est voirement, chier frere, nostre sente, et plus seure de [que] la voie des mariez.
    p. 567 (marier)
  11. Et si [le Christ] atempra sa clarteit as oylz [aux yeux] qui estoient emfarm.
  12. Ô cum douz reconciliement, et cum douce amendise !
  13. Et por ceu est digne chose ke li malades s'enforst à moens de leveir le chief.
  14. Certes jai [déjà] estoit avespreiz, et jai estoit li jors encligneiz ; car li solos [le soleil] de justice s'estoit jai petit à petit sostrait.
    p. 527 (soustraire)
  15. Ô parole brief et plaine, parole vive et fructifianz et digne k'ele tot par tot soit receue.
    p. 558 (tout, toute)
  16. At dons Deus cure des beestes ? Il nen avoit fait mais ke dous nobles creatures, ki resnaules [raisonnables] estoient, et ki devoient estre bien aürouses.
    524 (bête)
  17. Veez ci celuy ki est venus por espurgier nostre sentine.
    p. 531 (sentine [1])
  18. Isnels [prompt] por enseignier, et tardis [tardif] por oïr.
    p. 553 (enseigner)
  19. Et ke li amors de la devantriene [intérieure] compassion sormontat en luy lo sentement del corporiien torment.
    p. 143 (sentiment)
  20. Dous [deux] choses nous encombrevent, nostre oil si estoient chaceuols et oscur, et cil habiteveit en une lumiere où om ne puet aprochier.