SAINT BERNARD de Clairveaux, auteur cité dans le Littré

SAINT BERNARD (1090-1153)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT BERNARD a été choisie.

Abbé de Clairveau, influent dirigeant de l'ordre de Cîteaux, instigateur en grande part de la deuxième croisade et de la croisade des albigeois.

142 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Choix de sermons, publiés par Leroux de Lincy, Paris, 1841 141 citations

Quelques citations de SAINT BERNARD de Clairveaux

Voici un tirage aléatoire parmi ses 142 citations dans le Littré.

  1. Deleitaules sont les oyvres [œuvres] nostre Signor.
    dans RAYNOUARD (délectable)
  2. Oyng, dist II, ton chief, et ta faceon [face] leve.
    564 (façon)
  3. Quant li planteiz [la plénitude] del tens fut venue, si transmit Deus son fil.
    p. 527 (transmettre)
  4. Perseverer el mal est diaulie.
    p. 525 (diablerie)
  5. Ô naissance pleine de sainteit, neant encerchable as angeles por la profondesce del saint sacrement.
  6. Deus n'avoit fait mais ke dous [deux] nobles creatures ki resnaubles estoient.
    p. 524 (raisonnable)
  7. Et si aucunes gens viennent à ols [eux] pour ols soscorre, si plungent ensemble o ceols qu'il puyent [peuvent] agrappeir.
  8. Respasseiz vos, ki malade estiez ; car Criz [le Christ] est venuz, ki sainet le contrit de cuer de l'onction de sa misericorde.
  9. Dous [deux] choses nous encombrevent, nostre oil si estoient chaceuols et oscur, et cil habiteveit en une lumiere où om ne puet aprochier.
  10. Nos entrons hui, chier frere, el tens del saint quaramme.
  11. Molt estoit petite li lumiere de Deu, et li felonie estoit si habondoie [abondée], ke li charitez estoit assi cum tote refroidieie.
    p. 527 (abonder)
  12. Eyke voske [voilà que] cistvient saillanz ens montaignes et trespessanz les tertres.
    528 (tertre)
  13. Droite est voirement, chier frere, nostre sente, et plus seure de [que] la voie des mariez.
    p. 567 (marier)
  14. Nos faisons ui, chier freire, l'encommencement de l'avent, cuy nous est asseis renommeiz et conuiz al munde, si cum sunt li nom des altres solempniteiz.
  15. La viez boteille.
    p. 534 (bouteille)
  16. Ayez nes [même] glore en la tribulation, si cum dist li apostles.
  17. Et si vostre penitence estoit amanrie.
  18. Por ceu [ce] ke li piet de ceas [ceux] ki à lei se vorront apoier ne puist glacier en la voie.
    p. 568 (glisser)
  19. Li poine [la peine] del cors ne puet estre estaule [stable] entre les richesces, ne li obedience senz la poine ne puet mie estre legierement discrete.
  20. Et qui seroit nuls ki osast dire k'ele [la créature] por ceste imperfection ne duist [dût] venir à salveteit ?