SAINT BERNARD de Clairveaux, auteur cité dans le Littré

SAINT BERNARD (1090-1153)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT BERNARD a été choisie.

Abbé de Clairveau, influent dirigeant de l'ordre de Cîteaux, instigateur en grande part de la deuxième croisade et de la croisade des albigeois.

142 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Choix de sermons, publiés par Leroux de Lincy, Paris, 1841 141 citations

Quelques citations de SAINT BERNARD de Clairveaux

Voici un tirage aléatoire parmi ses 142 citations dans le Littré.

  1. Li chaitif fil d'Adam nen ont cure de veriteit ne de celes choses k'à lor salveteit apartienent.
    p. 521 (sauveté)
  2. En l'orlle del vestiment.
    562 (orle)
  3. Oyng, dist II, ton chief, et ta faceon [face] leve.
    564 (façon)
  4. Et ke sorportiens [nous supportions] li uns de nos l'atre [autre] en tote pacience, ensi ke nos encitiens li un de nos l'atre adès [constamment] à meillor et à plus parfait estaige.
  5. Ke lai [là] soit emfleiz et esleveiz li vermissels…
    p. 535 (vermisseau)
  6. Chaitivel et male est lor conversations, mais pitiet doit-om avoir de la subversion de ton peule.
    p. 556 (subversion)
  7. Ki aucune chose de la sainte Escripture traient maliciousement et orguillousement à lor sens.
  8. Et ke li poissant sostignent poxamment les tormenz.
    p. 556 (puissamment)
  9. La viez boteille.
    p. 534 (bouteille)
  10. Les choses qui perissent et les estaules.
    p. 522 (stable)
  11. Cist [la charité de Christ] est li oignemenz ki dessent del chief en la barbe, ki dessent assi en l'orlle del vestiment, ensi que nes [même] une petite frange ne soit senz oignemenz.
    562 (frange)
  12. Ô parole brief et plaine, parole vive et fructifianz et digne k'ele tot par tot soit receue.
    p. 558 (tout, toute)
  13. Et qui seroit nuls ki osast dire k'ele [la créature] por ceste imperfection ne duist [dût] venir à salveteit ?
  14. Li racine d'amariteit germerat.
    561 (germer)
  15. Restroiz [restreint] est, chier sires, tes sainz par jugement ; deslace ta cinture, et si vien habondanz de pitiet.
  16. De trois tisons [morceaux de bois] est faite ceste sente, por ceu ke li piet de ceos [ceux] ki à lei se vorront apoier, ne puist glacier [glisser] en la voie.
    568 (tison)
  17. Ceste apparicions nostre Signor clarifiet ui cest jor [aujourd'hui], et li devocions et li honoremenz des rois lo fait devot et honraule.
  18. Gens si ahers [attachés] et si enracinez ens terriens solas et ens corporiiens, qu'il departir ne s'en puyent [peuvent].
    p. 522 (enraciner)
  19. [Gens] ki un petit enfant aorent, ki despitaules [méprisable] est… par la poverteit des siens.
  20. Cil qui devoit estre estaulis [établi] por pesxier les hommes.