SAINT BERNARD de Clairveaux, auteur cité dans le Littré

SAINT BERNARD (1090-1153)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SAINT BERNARD a été choisie.

Abbé de Clairveau, influent dirigeant de l'ordre de Cîteaux, instigateur en grande part de la deuxième croisade et de la croisade des albigeois.

142 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Choix de sermons, publiés par Leroux de Lincy, Paris, 1841 141 citations

Quelques citations de SAINT BERNARD de Clairveaux

Voici un tirage aléatoire parmi ses 142 citations dans le Littré.

  1. Quant li planteiz [la plénitude] del tens fut venue, si transmit Deus son fil.
    p. 527 (transmettre)
  2. Veez ci celuy ki est venus por espurgier nostre sentine.
    p. 531 (sentine [1])
  3. Junst [soit à jeun, s'abstienne] li oroille [l'oreille] de flaves et de novales et de totes teles choses, c'oiseuses sont.
    ms. p. 302, dans LACURNE (fable)
  4. Dès le menor enjosk' al plus grant [du peuple], dès la plante del pied enjosk' al chief nen at en luy sainteit.
    p. 555 (plante)
  5. Li tierz usaiges des ewes est li arrosemens, et de cestui ont mestier les noveles plantesons.
  6. Ki aucune chose de la sainte Escripture traient maliciousement et orguillousement à lor sens.
  7. Oyng, dist II, ton chief, et ta faceon [face] leve.
    564 (façon)
  8. Puez que [puisque] li cuers est ewalment corrumpus…
  9. Si tu desires si ardanment…
    p. 568 (ardemment)
  10. Il par nule raison ne welent dewerpir ceu [ce] où li primier puyent mettre lor mains.
    p. 521 (déguerpir)
  11. Et ke li poissant sostignent poxamment les tormenz.
    p. 556 (puissamment)
  12. Que nos [nous] mansuetume et humiliteit apregnons à [de] nostre signor Jhesu Crist.
    p. 560 (mansuétude)
  13. Dous [deux] choses nous encombrevent, nostre oil si estoient chaceuols et oscur, et cil habiteveit en une lumiere où om ne puet aprochier.
  14. De trois tisons [morceaux de bois] est faite ceste sente, por ceu ke li piet de ceos [ceux] ki à lei se vorront apoier, ne puist glacier [glisser] en la voie.
    568 (tison)
  15. Criz [Christ] nostre sires est fontaine à nos, par cui nos sommes lavez.
    p. 538 (fontaine)
  16. Or eswarde [regarde] cum proprement se concordent altres paroles encor de l'apostle à ces trois choses.
    p. 570 (proprement)
  17. Il [les mauvais anges] par non sachance ou par enfermeteit ne pecharent mies.
  18. Li poine [la peine] del cors ne puet estre estaule [stable] entre les richesces, ne li obedience senz la poine ne puet mie estre legierement discrete.
  19. Et si aucunes gens viennent à ols [eux] pour ols soscorre, si plungent ensemble o ceols qu'il puyent [peuvent] agrappeir.
  20. Cil ki après vont lo bottent et trabuchent.
    p. 567 (bouter)