Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE, auteur cité dans le Littré

COLLIN D'HARLEVILLE (1755-1806)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COLLIN D'HARLEVILLE a été choisie.

185 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Châteaux en Espagne 1789 36 citations
Le vieux célibataire 1792 56 citations
L’Optimiste, ou l’homme toujours content 1788 36 citations
Malice pour malice 1791 22 citations
Monsieur de Crac dans son petit castel, ou Les Gascons 1792 12 citations

Quelques citations de Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 185 citations dans le Littré.

  1. Allons !… ce que j'en dis n'est pas pour me vanter… Je ne me prévaux point, mais je vous félicite.
    Vieux célib. I, 2 (prévaloir)
  2. Mais après cinquante ans on est bien aise enfin De vivre un peu tranquille ; il faut faire une fin.
    Optimiste, v, 2 (fin [1])
  3. À la nuit, au hasard, que je dois rendre grâce ! De détours en détours m'amener jusqu'ici ! C'est conduire fort bien que s'égarer ainsi !
    Chât. en Esp. II, 3 (détour)
  4. On ouvre un testament ; ces premiers mots sont lus : " Je veux… " on dit encor je veux quand on n'est plus !
    Vieux célib. IV, 2 (testament)
  5. Rire aux dépens d'autrui, quel talent, quel plaisir !
    Malice pour mal. I, 1 (dépens)
  6. Un mot : que dites-vous de notre nouvel hôte ? - Eh ! mais… - Il a vraiment la mine fière et haute.
    Malice pour malice, II, 16 (haut, aute)
  7. Quand je songe, je suis le plus heureux des hommes, Et, dès que nous croyons être heureux, nous le sommes.
    Chât. en Espagne, III, 7 (heureux, euse)
  8. Il s'emporte d'abord ; Il me tient des propos… et devant George encor !
    Vieux célib. II, 5 (propos)
  9. [Il] Dérange les fauteuils, dépend lustre et tableaux.
    Malice pour mal. I, 8 (dépendre [1])
  10. Par un seul domestique on est bien mieux servi.
    Optim. IV, 5 (domestique)
  11. Au milieu de la nuit ! quel tapage vous faites !
    Malice pour malice, III, 9 (tapage)
  12. Chacun est dans ce monde heureux à sa manière.
    Vieux célib. II, 2 (manière)
  13. Nous aurions fait la plus agréable tournée Dans nos prés, dans mes bois.
    Chât. en Espagne, IV, 8 (tournée)
  14. Ce jeu, je crois, s'appelle… Attendez donc… eh ! oui, mystification.
    Malice pour malice, I, 13 (mystification)
  15. … Je ne me sens pas, En ce moment, d'humeur à recevoir du monde.
    Chât. en Esp. II, 6 (monde [1])
  16. Et le temps aujourd'hui Est sombre tout cela me donne un peu d'ennui.
    Vieux célib. II, 2 (sombre)
  17. Quant à moi, je ne suis malheureux qu'à demi ; Car, si je perds un gendre, il me reste un ami.
    Optim. IV, 8 (demi, ie)
  18. Avec monsieur je viens d'avoir une querelle. - Quoi ! vous ! à quel propos, madame ?
    Vieux célib. IV, 7 (propos)
  19. Comment, vous avez cru que j'irais me dédire à cause du revers qui vous est survenu.
    Optimiste, IV, 8 (dédire)
  20. Mais qui peut du tonnerre expliquer les effets ? Impossible est un mot que je ne dis jamais.
    Malice pour malice, I, 8 (impossible)