Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE, auteur cité dans le Littré

COLLIN D'HARLEVILLE (1755-1806)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COLLIN D'HARLEVILLE a été choisie.

185 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Châteaux en Espagne 1789 36 citations
Le vieux célibataire 1792 56 citations
L’Optimiste, ou l’homme toujours content 1788 36 citations
Malice pour malice 1791 22 citations
Monsieur de Crac dans son petit castel, ou Les Gascons 1792 12 citations

Quelques citations de Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 185 citations dans le Littré.

  1. Vous ne connaissez pas les moulins, l'ermitage.
    Châteaux en Espagne, IV, 8 (ermitage ou hermitage)
  2. Ajoutez à cela le charme de la vie, Une femme : la mienne est un petit trésor.
    Vieux célib. II, 2 (trésor)
  3. Dans ce que je suis, moi, je mets toute mon âme ; J'étais tout à la guerre, et suis tout à ma femme.
    Mœurs du jour, v, 3 (tout, toute)
  4. Son entretien sera moins coûteux en province, Lui dis-je, chargez-m'en ; l'entretien fut très mince.
    Vieux célib. I, 6 (entretien)
  5. Hé bien ! mon cher monsieur, êtes-vous délassé ?
    Chât. en Esp. II, 4 (délassé, ée)
  6. Mais récapitulez avec moi ma journée.
    Optimiste, V, 13 (récapituler)
  7. J'ai, depuis quelque temps, essuyé bien des peines, Enfin la chance tourne : il est d'heureuses veines.
    Optimiste, v, 13 (veine)
  8. Ensuite à l'emploi de portier J'ai, comme de raison, joint un petit métier ; Une loge ne peut occuper seule un homme.
    Vieux célib. II, 2 (loge)
  9. On ne me vit jamais prodigue de louanges ; Mais ils ont rabattu comme de petits anges.
    M. de Crac, sc. 5 (rabattre)
  10. Chacun est dans ce monde heureux à sa manière.
    Vieux célib. II, 2 (manière)
  11. Comment, vous avez cru que j'irais me dédire à cause du revers qui vous est survenu.
    Optimiste, IV, 8 (dédire)
  12. Avec monsieur je viens d'avoir une querelle. - Quoi ! vous ! à quel propos, madame ?
    Vieux célib. IV, 7 (propos)
  13. Si j'épouse une fois monsieur, me voilà forte ; Une heure après l'hymen, ils sont tous à la porte.
    Vieux célib. III, 10 (porte [1])
  14. Il me fait réciter : il est si complaisant !
    Optimiste, III, 1 (réciter)
  15. Et la coquetterie ira toujours son train, je gage ?
    Malice pour malice, I, 2 (train)
  16. Nous aurions fait la plus agréable tournée Dans nos prés, dans mes bois.
    Chât. en Espagne, IV, 8 (tournée)
  17. Vous êtes fraîche, et moi je ne suis pas très vieux.
    Vieux célib. II, 6 (frais, fraîche [1])
  18. Non, il n'est homme à plaindre ici que le méchant.
    Optimiste, V, 11 (plaindre)
  19. Vous promettez monts d'or, et n'avez pas un sou.
    Chât. en Esp. I, 8 (mont)
  20. Tiens, papa, ce matin encor nous répétions Un petit dialogue à nous deux.
    Vieux célib. III, 2 (répéter)