Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE, auteur cité dans le Littré

COLLIN D'HARLEVILLE (1755-1806)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COLLIN D'HARLEVILLE a été choisie.

185 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Châteaux en Espagne 1789 36 citations
Le vieux célibataire 1792 56 citations
L’Optimiste, ou l’homme toujours content 1788 36 citations
Malice pour malice 1791 22 citations
Monsieur de Crac dans son petit castel, ou Les Gascons 1792 12 citations

Quelques citations de Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 185 citations dans le Littré.

  1. Damis : Point de préface ; Au fait. - Le poëte : Oh ! ce n'est pas pour vous demander grâce.
    Artistes, II, 8 (préface)
  2. Quoiqu'entre nous, Mon cher, je ne sois point de ces seigneurs jaloux Qui gardent leur gibier comme on fait sa maîtresse.
    Optimiste, III, 10 (gibier)
  3. Et tant mieux ! j'aime à voir quereller les méchants, C'est un repos du moins pour les honnêtes gens.
    Vieux célib. V, 1 (quereller)
  4. Que dit-elle ? une affaire, où je suis Intéressée !… eh mais ! à ceci je ne puis Rien comprendre…
    Optimiste, V, 7 (mais)
  5. Rire aux dépens d'autrui, quel talent, quel plaisir !
    Malice pour mal. I, 1 (dépens)
  6. En vérité, je suis presque amoureux Non d'une jeune enfant, mais d'une femme faite.
    Vieux célib. IV, 2 (fait, aite [1])
  7. On ne me vit jamais prodigue de louanges ; Mais ils ont rabattu comme de petits anges.
    M. de Crac, sc. 5 (rabattre)
  8. Reste encore un neveu, mais un neveu tenace.
    Vieux célib. I, 6 (tenace)
  9. Et leur rendre, à mon tour, malice pour malice.
    Malice pour malice, I, 13 (malice)
  10. Victor : Et de longtemps, je pense, il ne se mariera. - Justine : Vous verrez que lui-même il finira par là.
    Chât. en Esp. II, 1 (finir)
  11. … Je ne me sens pas, En ce moment, d'humeur à recevoir du monde.
    Chât. en Esp. II, 6 (monde [1])
  12. Il n'importe, mon cher ; avec Mme Évrard J'ai des ménagements à garder…
    Vieux célib. IV, 12 (ménagement)
  13. Je n'ai que cent louis comptés dans cette bourse ; Je voudrais, s'il se peut, les lui faire passer.
    Vieux célib. IV, 2 (passer)
  14. Non, j'ai tué fort peu, tout au plus trois levrauts, Autant de cailles, oui, peut-être dix perdreaux.
    M. de Crac, sc. 9 (tuer)
  15. Moi, j'ai peint tout cela d'une couleur affreuse, Et la femme, entre nous, comme une malheureuse.
    Vieux célib. I, 6 (malheureux, euse)
  16. Cet ami pourra-t-il trouver la femme Armand ?
    Vieux célib. IV, 2 (femme)
  17. Mais qui peut du tonnerre expliquer les effets ? Impossible est un mot que je ne dis jamais.
    Malice pour malice, I, 8 (impossible)
  18. Allons !… ce que j'en dis n'est pas pour me vanter… Je ne me prévaux point, mais je vous félicite.
    Vieux célib. I, 2 (prévaloir)
  19. Du courage : il faut bien s'amuser dans la vie.
    Malice pour malice, I, 5 (vie [1])
  20. Il [un bâtiment] est un peu gothique ; Mais je rajeunirai cet édifice antique.
    Chât. en Espagne, IV, 2 (rajeunir)