Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE, auteur cité dans le Littré

COLLIN D'HARLEVILLE (1755-1806)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COLLIN D'HARLEVILLE a été choisie.

185 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Châteaux en Espagne 1789 36 citations
Le vieux célibataire 1792 56 citations
L’Optimiste, ou l’homme toujours content 1788 36 citations
Malice pour malice 1791 22 citations
Monsieur de Crac dans son petit castel, ou Les Gascons 1792 12 citations

Quelques citations de Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 185 citations dans le Littré.

  1. Que dit-elle ? une affaire, où je suis Intéressée !… eh mais ! à ceci je ne puis Rien comprendre…
    Optimiste, V, 7 (mais)
  2. Que te dit-elle alors ? - Eh ! mais tout plein de choses.
    Artistes, I, 1 (chose)
  3. S'il allait, comme vous, devenir optimiste ?
    Optimiste, V, 13 (optimiste)
  4. Va, va, le caractère enfin perce toujours.
    Chât. en Espagne, II, 5 (percer)
  5. La jeunesse à l'amour est livrée, Et l'âge mûr au soin d'établir sa maison ; Croyez-moi, le bonheur est de toute saison.
    Optimiste, III, 9 (saison)
  6. Quand on fait, comme vous, métier d'être railleur, Il faudrait savoir mieux payer de sa personne.
    Malice pour malice, III, 5 (payer)
  7. Enfin, quoiqu'il n'eût pas besoin de secrétaire, En cette qualité monsieur l'a retenu.
    Optim. I, 2 (retenir)
  8. Allons !… ce que j'en dis n'est pas pour me vanter… Je ne me prévaux point, mais je vous félicite.
    Vieux célib. I, 2 (prévaloir)
  9. Vous ne le disiez pas, vous êtes méchant.
    Chât. en Esp. I, 2 (méchant, ante)
  10. Son entretien sera moins coûteux en province, Lui dis-je, chargez-m'en ; l'entretien fut très mince.
    Vieux célib. I, 6 (entretien)
  11. La maison sauterait plutôt que j'en sortisse.
    Vieux célib. II, 6 (sauter)
  12. Mme Verteuil : Vous m'étonnez toujours ; mais d'où venez-vous donc ? - Formont : D'où je viens, madame ? - Mme Verteuil : Oui. - Formont : De mon pays, j'espère.
    Mœurs du jour, II, 11 (venir)
  13. [Il] Dérange les fauteuils, dépend lustre et tableaux.
    Malice pour mal. I, 8 (dépendre [1])
  14. Cet ami pourra-t-il trouver la femme Armand ?
    Vieux célib. IV, 2 (femme)
  15. Ah ! nous verrons un peu S'ils feront déguerpir la nièce et le neveu.
    Vieux célib. II, 10 (déguerpir)
  16. Il n'importe, mon cher ; avec Mme Évrard J'ai des ménagements à garder…
    Vieux célib. IV, 12 (ménagement)
  17. À son âge on est franc, facile à pénétrer.
    Optimiste, II, 2 (pénétrer)
  18. Je traitai ses revers d'inconduite ; on me crut.
    Vieux célib. I, 6 (inconduite)
  19. Je vois plus près, tout seul, Pierre Armand un neveu : Il exclut les cousins ; la chose paraît claire.
    Vieux célib. II, 14 (exclure)
  20. Le ciel bénit toujours les nombreuses familles.
    Chât. en Esp. v. 10 (famille)