Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE, auteur cité dans le Littré

COLLIN D'HARLEVILLE (1755-1806)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COLLIN D'HARLEVILLE a été choisie.

185 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Châteaux en Espagne 1789 36 citations
Le vieux célibataire 1792 56 citations
L’Optimiste, ou l’homme toujours content 1788 36 citations
Malice pour malice 1791 22 citations
Monsieur de Crac dans son petit castel, ou Les Gascons 1792 12 citations

Quelques citations de Jean-François COLLIN D'HARLEVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 185 citations dans le Littré.

  1. Nous aurions fait la plus agréable tournée Dans nos prés, dans mes bois.
    Chât. en Espagne, IV, 8 (tournée)
  2. Dans un ménage il faut de petites querelles ; Tu m'en diras bientôt toi-même des nouvelles.
    Optimiste, III, 5 (nouvelle)
  3. Damis : Point de préface ; Au fait. - Le poëte : Oh ! ce n'est pas pour vous demander grâce.
    Artistes, II, 8 (préface)
  4. Et leur rendre, à mon tour, malice pour malice.
    Malice pour malice, I, 13 (malice)
  5. Il n'en reste au réveil qu'une légère trace [d'un songe], Et j'aurais maintenant peine à le ressaisir.
    Optimiste, I, 3 (ressaisir)
  6. Élise s'est gâté l'esprit par sa lecture ; Elle en est aux romans pour toute nourriture.
    Malice pour malice, I, 8 (nourriture)
  7. J'aime cent fois mieux vivre au fond de la campagne, Pauvre, grattant la terre, auprès d'une compagne.
    Vieux célib. II, 2 (gratter)
  8. Pour celui qui vint hier deux heures après nous.
    Chât. en Esp. IV, 12 (hier [2])
  9. Je dispute toujours le plus tard que je puis.
    Optimiste, IV, 7 (disputer)
  10. Mme Verteuil : Vous m'étonnez toujours ; mais d'où venez-vous donc ? - Formont : D'où je viens, madame ? - Mme Verteuil : Oui. - Formont : De mon pays, j'espère.
    Mœurs du jour, II, 11 (venir)
  11. Son entretien sera moins coûteux en province, Lui dis-je, chargez-m'en ; l'entretien fut très mince.
    Vieux célib. I, 6 (entretien)
  12. … Avant que de nous battre, Messieurs, il est un point qu'il est bon de débattre.
    M. de Crac, sc. 22 (débattre)
  13. Et mon patron à moi, c'est le joyeux Chapelle.
    Artistes, I, 3 (patron, onne [1])
  14. Je vois plus près, tout seul, Pierre Armand un neveu : Il exclut les cousins ; la chose paraît claire.
    Vieux célib. II, 14 (exclure)
  15. Depuis un mois pourtant ce visage est chez moi ; Je n'en gardais jamais aussi longtemps, ma foi.
    Inconst. I, 7 (visage)
  16. À son penchant toujours il faut payer tribut.
    Vieill. et jeun. gens, II, 12 (tribut)
  17. Si j'épouse une fois monsieur, me voilà forte ; Une heure après l'hymen, ils sont tous à la porte.
    Vieux célib. III, 10 (porte [1])
  18. J'entends une retraite isolée et profonde, Et non celle où toujours le voisinage abonde.
    Chât. en Esp. III, 2 (retraite [1])
  19. Mme de Roselle : Vous êtes postillon ? - Le postillon : Madame, à vous servir ; Et chacun vous dira que je mène à ravir.
    Optimiste, IV, 16 (mener)
  20. Il faut laisser ici des gens honnêtes, doux, Par nous-même choisis, qui dépendent de nous, Qui soient à nous, de nous qui lui parlent sans cesse.
    Vieux célib. II, 6 (nous)