Jean Chopinel, dit Jean DE MEUNG, auteur cité dans le Littré

J. DE MEUNG (1240?-1305?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme J. DE MEUNG a été choisie.

353 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le roman de la Rose : Le trésor 1270-1275 109 citations
Le roman de la Rose : Testament 1270-1275 226 citations

Quelques citations de Jean Chopinel, dit Jean DE MEUNG

Voici un tirage aléatoire parmi ses 353 citations dans le Littré.

  1. Charité ne murmure point, Se je doins ma pecune toute.
    Tr. 1576 (murmurer)
  2. Ces dix font la crestienne loy, Ces dix font un escu palé.
    Tr. 1536 (palé, ée)
  3. Roi des rois, Diex des diex, qui de ta deité Descendis en la Vierge pour prendre humanité, Si vrai com tu es Diex et rois de verité, Daigne oïr ma priere plaine d'umilité.
    Test. 2077 (déité)
  4. Por ce est grant folie de soi aventurer Es biens où l'en ne puet son cuer asseürer.
    Test. 320 (aventurer)
  5. Quant il [les clercs] ont bien le pueple à leur pooir pelé, Et il ont de l'avoir assez amoncelé, Adonc sunt des prelas bel et gent apelé ; Lors reprennent estat quant il sunt desgelé.
    Test. 636 (dégeler)
  6. Orguel desobeist, orguel fiert et desroie ; Orguel veut achever quanqu'il pense et enroie [commence].
    Test. 1706 (enrayer [2])
  7. Non morurent, ains trespasserent ; Car de ceste vie passerent à celle où l'en ne puet mourir.
    Tr. 1213 (trépasser)
  8. En ceste saincte quarantaine Apparut, c'est chose certaine, Li doulz filz Dieu visiblement, à sa mere, à la Magdelaine.
    Tr. 793 (visiblement)
  9. Trop est fols qui la [oraison] pert par petite ochoison ; Car tous les biens du ciel puet mettre en sa cloison.
    Test. 1450 (cloison)
  10. Car s'en toi pechié habonda, Si grant grace seurhabonda, Que blanche fut qui estoit noire.
    Tr. 905 (surabonder)
  11. Elle vous maint [mène] com chien en lesse.
    Codic. 35 (laisse [1])
  12. Doubles est qui son fait ne concorde à son dit, Et qui se met à euvre que sa langue escondit ; Tiex gens semblent la fame qui son noir chief blondit, Qui le noir souz le jaune repont et abscondit.
    Test. 754 (blondir)
  13. Et cil font vilenie qui le piour [le pire] y glosent, Et qui pour les acteurs [auteurs] le plus sain n'y supposent.
    Test. 74 (supposer)
  14. Quant ta parole est blanche et ta pensée est fauve, Tu voles en tenebres comme une souris chauve.
    Test. 1474 (fauve)
  15. Lors aras bons legistes et les bons prescheours, Et bons fisiciens et bon conseilleours.
    Test. 617 (légiste)
  16. Pechié porte sa peine et bienfait son merite, De ces deux choses sunt homme et femme à eslite [ont le choix].
    Test. 210 (élite)
  17. Tu es le quadran et l'equerre De la divine vision.
    Tr. 1589 (cadran)
  18. Qui autrui vuet blasmer, il doit estre sans blasme, Et qui vuet [veut] embasmer, il doit avoir du basme.
    Test. 694 (embaumer)
  19. Le quint est qu'il ressuscita Et quarante jours habita En terre avec ses esleüz, Et pluseurs fois les visita Et reput et administra.
    Tr. 785 (administrer)
  20. …Car nous sommes seür De morir ; mais du terme, moi n'autrui n'aseür ; Plus tost meurent li jone souvent que li meür.
    Test. 19 (mûr, ûre)