Jean Chopinel, dit Jean DE MEUNG, auteur cité dans le Littré

J. DE MEUNG (1240?-1305?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme J. DE MEUNG a été choisie.

353 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le roman de la Rose : Le trésor 1270-1275 109 citations
Le roman de la Rose : Testament 1270-1275 226 citations

Quelques citations de Jean Chopinel, dit Jean DE MEUNG

Voici un tirage aléatoire parmi ses 353 citations dans le Littré.

  1. Là nous feront nos yex [yeux] aperte ostencion De la divinité, de l'incarnation, De la nativité et de la passion, Du ressucitement et de l'ascension.
    Test. 1866 (ressuscitement)
  2. Tu trovas ou gastel la feve, Et meis en buche seiche seve.
    Test. 234 (séve)
  3. Sur ses piez… tu acolas [tes cheveux] En baisier les, et en mouiller De tes lermes dont feis courcier [courroucer] Dyables que lors tu affolas.
    Tr. 888 (affoler [2])
  4. Por quoi je le devroie amer trop corelment.
    Test. 252 (cordialement)
  5. Et gloutonnie la vilaine, Luxure, peresce et envie, Et avarice l'endurcie, Et toute leur pourrie graine.
    Tr. 107 (endurcir)
  6. Car jà tant n'y ara d'esperitualité, S'en ne fuit et eschieve toute oportunité, Que moult ne s'i embate de la charnalité.
    Test. 2068 (charnalité)
  7. Priere est avec Diex plus tost que vent ne vole, Plus tost queurt et raqueurt que ne tourne une mole.
    Test. 1450 (meule [1])
  8. Mengier ne bien avoir ne doit qui ne s'aïde [s'aide], Ains tieng [je tiens] de soi meïsmes celui à homicide Qui se pert par perece.
    Test. 1639 (homicide [1])
  9. Tu chez [tombes], Se tu ne tiens foy catholique.
    Tr. 84 (catholique)
  10. L'argent et la chandoile por ce que petit poise, Porte par contenance à l'autel la borgoise.
  11. Li ver ont la charongne, et li parens la terre ; Mauvais fait por tiex [tels] hoirs mauvaisement acquerre.
    Test. 340 (mauvaisement)
  12. Tu qui contre eulx ne fines de ton venin vuidier, Ne sez, espoir, leur texte jusqu'au vif desvuidier, Et pour ce te devroies d'eux blasmer refroidier.
    Test. 86 (dévider)
  13. Je ne sai s'en [si on] apelle potences ou corbiaus, Qui soustiennent leurs cornes [de la coiffure des femmes], que tant tiennent à biaus ; Mès tant os-je bien dire que sainte Elizabiaus N'est mie en paradis pour porter tiex borriaus.
    Test. 1268 (corbeau)
  14. Orguel desobeist, orguel fiert et desroie ; Orguel veut achever quanqu'il pense et enroie [commence].
    Test. 1706 (enrayer [2])
  15. Il nous promist que char [chair] prendroit, Et que de nous lui souviendroit ; Ses promesses sont acomplies.
    Tr. 732 (accomplir)
  16. Elle vous maint [mène] com chien en lesse.
    Codic. 35 (laisse [1])
  17. Car le juge de verité Punira nostre iniquité Par la balance d'equité, Qui ou val de la chantepleure Nous boute en grand adversité.
    Tr. 1353 (chantepleure)
  18. C'est nostre divine armeüre, Qui devers Dieu nous asseüre.
    Tr. 165 (armure)
  19. Sa vie doit paroir necte et pure et sans fronce ; Ses euvres doivent estre sans ortie et sans ronce.
    Test. 734 (ortie)
  20. Car tout se pert souvent par dés ou par luxure, Ou il se monteplie par terme ou par usure.
    Test. 380 (terme)