Jean Chopinel, dit Jean DE MEUNG, auteur cité dans le Littré

J. DE MEUNG (1240?-1305?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme J. DE MEUNG a été choisie.

353 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le roman de la Rose : Le trésor 1270-1275 109 citations
Le roman de la Rose : Testament 1270-1275 226 citations

Quelques citations de Jean Chopinel, dit Jean DE MEUNG

Voici un tirage aléatoire parmi ses 353 citations dans le Littré.

  1. Car quant homs pense qu'il n'est riens, Fors porreture et viez merriens…
    Tr. 1328 (pourriture)
  2. Adès [toujours] dure la lime [le remords], adès dure li vers Qui mort la conscience du lonc et du travers.
    Test. 1557 (lime [1])
  3. Tantost com li homs naist, il commence à morir.
    Test. 166 (naître)
  4. Autri proprieté, n'autri possession, Ci ne puet cheoir grace, ne dispensacion.
    Test. 1148 (dispensation)
  5. Quant dame Katherine voit l'espreuve dant Joce, Qui por l'amour sa fame ne donne une beloce…
    Test. 462 (beloce)
  6. Cuer qui la fin de ce damaige [la mort] N'a tousjours devant son visaige Est presqu'enseveli en fiens [fumier].
    Tr. 1333 (ensevelir)
  7. Penssons que, quant li homs est ou travail de mort, Ses biens ne ses richesces n'i valent un chat mort, Ne li pueent oster l'angoisse qui le mort, Ne ce dont conscience le reprent et remort.
    Test. 315 (mordre)
  8. S'aucuns por fole amor se sunt entredampné, Là seront mis ensemble, joint et enchaainé, Batu et desrompu, froissié et ahané, Et maudiront le jour qu'il furent d'Adam né.
    Test. 1971 (ahaner)
  9. Li angelz par soy se deceüt ; Pour ce n'eut, ne ne receüt Ne saulveur, ne mediatour.
  10. Et son cuer jusqu'au vif caver.
    Tr. 623 (caver [1])
  11. Là nous feront nos yex [yeux] aperte ostension De la divinité, de l'incarnation.
    Test. 1863 (ostension)
  12. … Sou fils [de la sainte Vierge] qui tonne et espart [lance des éclairs], Cil n'a pas grandeur de poupart.
    Tr. 919 (poupard)
  13. Car circoncis fus à la lectre, Et baptisié pour nous demectre Du pechié que tu maudeïs.
    Tr. 17 (circoncire)
  14. Luxure n'est de riens endormie ne crampe ; Partout queurt [court], partout monte, partout gravist et rampe.
    Test. 1753 (crampe [1])
  15. …Car nous sommes seür De morir ; mais du terme, moi n'autrui n'aseür ; Plus tost meurent li jone souvent que li meür.
    Test. 19 (mûr, ûre)
  16. Quant Thobie, qui Dieu nule foiz n'oblioit, Entendi d'aventure le chevrel qui crioit.
    Test. 1154 (chevreau)
  17. Doubles est qui son fait ne concorde à son dit, Et qui se met à euvre que sa langue escondit ; Tiex gens semblent la fame qui son noir chief blondit, Qui le noir souz le jaune repont et abscondit.
    Test. 754 (blondir)
  18. Luxure confond tout là où ele s'acoutre.
    Test. 1809 (accoutrer)
  19. Vraie fois de necessité, Non tant seulement d'equité, Nous fait de Dieu sept choses croire.
    Tr. 58 (équité)
  20. Un semblant font de dire ou vespres ou complie ; Se à Dieu plaist ou non, certain je ne suis mie.
    Test. 1219 (complies)