Jean-Baptiste ROUSSEAU, auteur cité dans le Littré

ROUSSEAU J.-B. (1671-1741)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROUSSEAU J.-B. a été choisie.

445 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Odes et poésies diverses 1712-1723 268 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste ROUSSEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 445 citations dans le Littré.

  1. La terre tremblante Frémit de terreur ; L'onde turbulente Mugit de fureur.
    Cantate, Circé. (fureur)
  2. … Ô jour épouvantable, Où la mort saisira ce fortuné coupable, Tout chargé des liens de son iniquité.
    Odes sacrées. (lien)
  3. Les fleuves étonnés remontent vers leur source, Les astres de la nuit interrompent leur course.
    Cantate, Circé. (course)
  4. Je vous écris donc et voici De mon voyage un raccourci.
    Lett. à Lafosse. (raccourci, ie)
  5. Et convertir, subtils sophistiqueurs, Leur ignorance en principes vainqueurs.
    Épît. II, 6 (sophistiqueur)
  6. Mais, sans tes clartés sacrées, Qui peut connaître, Seigneur, Les faiblesses égarées Dans les replis de son cœur ?
    O de 2, liv. I (clarté)
  7. Tantôt vous tracerez la course de votre onde ; Tantôt d'un fer courbé dirigeant vos ormeaux, Vous ferez remonter leur séve vagabonde Dans de plus utiles rameaux.
    Odes, III, 6 (courbé, ée)
  8. Muses, gardez vos faveurs pour quelqu'autre, Ne perdons plus ni mon temps ni le vôtre Dans ces débats où nous nous égayons.
    Ép. I, 1 (égayer [1])
  9. Chacun sortit en se congratulant.
    liv. I, ép. 18 (congratuler)
  10. Achève donc ton ouvrage, Viens, ô favorable mort, De ce caduc assemblage Rompre le fragile accord.
    Odes, IV, 9 (caduc, caduque)
  11. Préparez-vous à voir ces oppresseurs Dans les accès de leur rage ennemie Vous barbouiller de leur propre infamie.
    Ép. I, 6 (propre)
  12. Une santé, dès lors florissante, éternelle, Vous ferait recueillir d'une automne nouvelle Les nombreuses moissons.
    Odes, III, 5 (automne)
  13. Orateurs somnifères.
    Ép. II, 3 (somnifère)
  14. Et je suis plus heureux dans ma captivité Que je ne le fus de ma vie Dans le triste bonheur dont j'étais enchanté.
    Cant. 3 (triste)
  15. Jusque à quand, trompeuse idole [Fortune], D'un culte honteux et frivole Honorerons-nous tes autels ?
    Ode à la Fortune. (idole)
  16. Quel chien de train, quelle chienne de vie !
    Épigr. IV, 5 (vie [1])
  17. Il vous apprend qu'un ignorant suffrage N'est pas moins sot qu'un ignorant ouvrage.
    Épît. II, 2 (suffrage)
  18. Ô doux amusement ! ô charme inconcevable à ceux que du grand monde éblouit le chaos !
    Odes, III, 7 (inconcevable)
  19. Ne pense pas pourtant qu'en ce langage Je vienne ici, préconiseur peu sage, Tenter ton zèle, humble religieux, Par un encens à toi-même odieux.
    Ép. II, 4 (préconiseur)
  20. Sous ce tombeau gît un pauvre écuyer, Qui tout en eau sortit du jeu de paume.
    Ép III, 22 (eau)