Jean-Baptiste ROUSSEAU, auteur cité dans le Littré

ROUSSEAU J.-B. (1671-1741)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROUSSEAU J.-B. a été choisie.

445 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Odes et poésies diverses 1712-1723 268 citations

Quelques citations de Jean-Baptiste ROUSSEAU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 445 citations dans le Littré.

  1. Dans ces antres fameux où Vulcain nuit et jour Forge de Jupiter les foudroyantes armes.
    les Forges de Lemnos. (foudroyant, ante)
  2. Peintres injurieux, redoutez la colère De ce Dieu terrible et puissant.
    Pour l'hiver. (injurieux, euse)
  3. Accablé de mépris, consumé de douleurs.
    Odes, I, 12 (consumé, ée)
  4. Ce n'est pas tout de briller par vos œuvres : Il faut encor des ressorts, des manœuvres.
    Épît. I, 5 (manœuvre [1])
  5. S'il conte un fait, la dame du logis De ses bons mots pâme sur son assiette, Et le laquais en rit sous sa serviette.
    Épît. I, 3 (serviette)
  6. Tel aux premiers accès d'une sainte manie Mon esprit alarme redoute du génie L'assaut victorieux.
    Odes, III, 1 (manie [1])
  7. Tous sectateurs de prêtres mensongers.
    Allég. liv. I (mensonger, ère)
  8. Ne délibérez plus, tranchez mes destinées, Et renouez leur fil à celui des années Que vous lui réservez.
    Odes, III, 1 (renouer)
  9. Il est sauvé s'il peut prouver Qu'au rang des sots Phébus l'immatricule.
    Épît. I, 9 (immatriculer)
  10. Ne craignez rien, calomniez toujours ; Quand l'accusé confondrait vos discours, La place est faite ; et, quoiqu'il en guérisse, On en verra du moins la cicatrice.
    Ép. I, liv. 1, Aux muses (cicatrice)
  11. Et que, tout fiers que nous sommes, Nous naissons tous, faibles hommes, Tributaires des douleurs.
    Odes, IV, 9 (tributaire)
  12. À ses accords les chênes reverdissent.
    Allég. I, 5 (reverdir)
  13. Sa voix redoutable Trouble les enfers.
    Cant. Circé. (troubler)
  14. Lorsque je vois ce moderne Sisyphe Nous aboyer, je trouve qu'il fait bien.
    liv. I, ép. IX (aboyer)
  15. …apprendre à ne leur plus répondre Que par des mœurs dignes de les confondre… à fuir enfin toute escrime inégale Qui d'eux à nous remplirait l'intervalle.
    Ép. II, 4 (escrime)
  16. Tous les amants savent feindre : Nymphes, craignez leurs appas : Le péril le plus à craindre Est celui qu'on ne craint pas.
    Cant. v. (péril)
  17. Quoi ! Rome et l'Italie en cendre Me feront honorer Sylla !
    Ode à la Fort. (honorer)
  18. Filles du ciel, chastes et doctes fées.
    dans le Dict. de BESCHERELLE. (fée)
  19. La fraude heureuse en subterfuges.
    Épît. I, 1, aux Muses. (subterfuge)
  20. Dans les champs que l'hiver désole, Flore vient rétablir sa cour.
    Cantate, Circé. (désoler)