Jean JUVÉNAL DES URSINS, auteur cité dans le Littré

JUVÉNAL DES URSINS (1388-1473)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JUVÉNAL DES URSINS a été choisie.

169 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de Charles VI, roy de France, et des choses mémorables advenues durant quarante-deux années de son règne depuis 1380 jusque en 1422 1430 164 citations

Quelques citations de Jean JUVÉNAL DES URSINS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 169 citations dans le Littré.

  1. Et estoit grand pitié à gens d'entendement de veoir les choses en l'estat qu'elles estoient.
    Charles VI, 1417 (entendement)
  2. Et usoit Clement de reservations, donnoit graces expectatives aux cardinaux.
    Charles VI, 1381 (réservation)
  3. Car il se doubtoit, et non sans cause.
    Ch. VI, 1392 (cause)
  4. Sur toute chose avoir en grande irreverence les gens d'eglise et principalement l'université de Paris.
    Charles VI, 1381 (irrévérence)
  5. Et lors le roy benignement et doulcement luy pardonna et faisoit ce qu'on vouloit.
    Charles VI, 1407 (bénignement)
  6. Et à la fin feit une response bien maigre, laquelle ne feut point acceptée.
    Charles VI, 1407 (maigre [1])
  7. Et tantost feurent interroguez, et confesserent le cas, et feurent decapitez, ainsi que raison vouloit.
    Charles VI, 1404 (décapiter)
  8. La royne entra à Paris en grandes pompes tant de litieres, chariots branlans couverts de draps d'or et hacquenées, que d'autres divers paremens.
    Hist. de Charles VI, p. 169, dans LACURNE (chariot)
  9. Il n'y avoit si petit laboureur qui ne voulust faire son fils homme d'eglise, et bailler argent pour avoir une grace expectative.
    Charles VI, 1414 (petit, ite)
  10. Et haultement et en grande auctorité se gouvernoient [conduisaient].
  11. C'estoit grand pitié de la maladie du roi [Charles VI] ; et, quant il mangeoit, c'estoit bien gloutonement et louvissement.
  12. Et trouva on que ce n'estoit qu'un abuseur ; si le fit prendre et emprisonner et eut sa finance qui estoit grande.
    1389 (abuseur)
  13. Et fit faire defenses par cris et proclamations, que plus ne usassent de telles manieres de faire.
    Charles VI, 1380 (proclamation)
  14. Mais [les Parisiens] feirent diligence de luy [au duc de Bourgogne] resister en toutes manieres, et s'en alla honteusement sans rien faire.
    Charles VI, 1413 (faire [1])
  15. Les choses en ce royaume estoient en bonne disposition, et avoit faict plusieurs notables conquestes.
    Charles VI, 1380 (disposition)
  16. Et ne mengeoient seulement que chair de cheval ; qui est une chose peu ou neant nourrissant.
    Charles VI, 1420 (peu)
  17. Beau cousin, lui dict le roy, vous soyez le bien venu, voulez-vous rien ? y ha il aucune chose de nouveau ?
  18. Les mines se tournent souvent en biaisant et sont estroictes, et courts bastons y sont necessaires.
    Charles VI, 1420 (biaiser)
  19. Pour voir l'estat de l'ost et le bien savoir, il envoya quatre cens combattans explorateurs qui avoient deliberé de mettre en un lieu leur embusche et envoyer aucuns coureurs devant.
    Hist. de Charles VI, p. 282, dans LACURNE (explorateur)
  20. Il est venu à nostre congnoissance que nostre cousin le duc de Bourgongne ha naguieres escript.
    Charles VI, 1413 (connaissance)