Jean JUVÉNAL DES URSINS, auteur cité dans le Littré

JUVÉNAL DES URSINS (1388-1473)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JUVÉNAL DES URSINS a été choisie.

169 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de Charles VI, roy de France, et des choses mémorables advenues durant quarante-deux années de son règne depuis 1380 jusque en 1422 1430 164 citations

Quelques citations de Jean JUVÉNAL DES URSINS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 169 citations dans le Littré.

  1. Et y eut plusieurs paroles d'un costé et d'autre aucunement arrogantes.
    Charles VI, 1380 (arrogant, ante)
  2. Et y eut aucuns qui dirent lors : regardez ce bon enfant Daulphin, qui met sa cornette en forme que les Armaignacs le font, il nous courroucera une fois.
    Charles VI, 1413 (fois [1])
  3. Et par sentence fut privé de tous ses benefices et mené en un tombereau, mitré et condamné en chartre perpetuelle et au pain.
    Charles VI, 1416 (chartre [2])
  4. Et là ha continué à escripre, selon ce qu'on ha rapporté.
    Charles VI, 1420 (avoir [1])
  5. Car il se doubtoit, et non sans cause.
    Ch. VI, 1392 (cause)
  6. En imposant, sur ce, silence à nostre procureur et à tous autres procureurs d'office.
    Charles VI, 1415 (silence)
  7. Soyez renommé en administration de vraie justice, et à icelle puissamment exercer et executer, sans acception de personne.
    Ch. VI, 1410 (acception)
  8. Et y avoit si grand foison de traict, que l'air ou le jour en estoit offusqué.
    Charles VI, 1380 (offusquer)
  9. Tout estoit si bien pillé qu'il n'y avoit plus de fourraige pour les chevaux.
    ib. 1414 (bien [2])
  10. Et y avoit des presbstres ou curez si affectez à mauldicte inclination, que aucuns les refusoient à baptiser.
    Charles VI, 1418 (affecter)
  11. Et sur ce respondit qu'il en parleroit au roy et qu'il en feroit son devoir.
    Charles VI, 1380 (devoir [2])
  12. Et ne avoit [le Daulphin] aucun passe-temps que de jouer des orgues.
    Charles VI, 1413 (passe-temps)
  13. Apparut feu à gros globeaux sur la ville de Paris.
    Charles VI, 1381 (globe)
  14. C'estoit grand pitié de la maladie du roi [Charles VI] ; et, quant il mangeoit, c'estoit bien gloutonement et louvissement.
  15. Et fut l'eschevinaige osté, et ordonné qu'il n'y auroit plus nuls eschevins.
    ch. VI, 1382 (échevinage)
  16. À Paris, feust crié… que tous ceux qui estoient familiers, serviteurs ou partiaux du duc de Bourgongne… vuidassent sur peine de confiscation.
    Charles VI, 1411 (partial, ale)
  17. Et ne laissa rien à la femme du dict Craon qui estoit dedans, sinon de très pauvres habillemens, et la meit dehors pour s'en aller où bon luy sembleroit.
    Charles VI, 1392 (dehors)
  18. Le seigneur de Cohan avait en abomination les pommes ; et pour ce le meirent en un grenier où il y en avoit à foison, pour le mettre à finance.
  19. Et falloit que ceux qui en mangeoient allassent deux ou trois heures après à la selle.
    Charles VI, 1420 (selle)
  20. Le temps si mal se disposa, que par son ost à peine pouvoit-on aller, et estoient les gens en la boue jusques aux genouils.
    Charles VI, 1406 (genou)