Jean JUVÉNAL DES URSINS, auteur cité dans le Littré

JUVÉNAL DES URSINS (1388-1473)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JUVÉNAL DES URSINS a été choisie.

169 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de Charles VI, roy de France, et des choses mémorables advenues durant quarante-deux années de son règne depuis 1380 jusque en 1422 1430 164 citations

Quelques citations de Jean JUVÉNAL DES URSINS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 169 citations dans le Littré.

  1. Les dames et damoiselles menoient grands et excessifs estats, et cornes merveilleuses hautes et larges, et avoient de chascun costé en lieu de bourleis deux grandes oreilles si larges que, quand elles vouloient passer l'huys d'une chambre, il falloit qu'elles se tournassent de costé et baissassent, ou elles n'eussent pu passer.
    Hist. de Charles VI, p. 336, dans LACURNE (corne)
  2. Au dit concile general feurent privez du papat Gregoire et Benedict.
    Charles VI, 1408 (papat)
  3. Le dict de Pavilly, qui tendoit fort au profict de sa bourse.
    Charles VI, 1413 (bourse)
  4. L'œuvre de justice est reformatif de toutes injures, et y met la douceur et suavité de paix.
    Charles VI, 1414 (suavité)
  5. Et s'en alloient les unes en guise de vendengeresses, les autres comme femmes de village.
    Charles VI, 1418 (vendangeur, euse)
  6. Elle [une grande inondation] prosterna plusieurs gros villages et maisons.
    Hist. de Charles VI, p. 172, dans LACURNE (prosterner)
  7. Et de ce, le dit Gentien n'avoit rien particularisé, ne nommé aucuns particuliers.
    Charles VI, 1412 (particulariser)
  8. Il devoit avoir le gouvernement total du royaume.
  9. Et par sentence fut privé de tous ses benefices et mené en un tombereau, mitré et condamné en chartre perpetuelle et au pain.
    Charles VI, 1416 (chartre [2])
  10. Et pour ce luy feut baillé en aide et confort son fils aisné et un chevalier, qui feurent ordonnés comme coadjuteurs du dit seigneur.
    Charles VI, 1414 (coadjuteur)
  11. Et là ha continué à escripre, selon ce qu'on ha rapporté.
    Charles VI, 1420 (avoir [1])
  12. Les Escossois… sans faire semblant d'aider aux François, estoient comme statues de pierre, esbahis de la grande vaillance des François.
    Charles VI, 1385 (statue)
  13. Luy escrivoit lettres derisoires, et en se moquant de luy mandoit…
    Hist. de Charles VI, dans LACURNE (dérisoire)
  14. Et tousjours ledict de la Riviere respondoit le plus gratieusement qu'il pouvoit.
    Charles VI, 1413 (gracieusement)
  15. Il n'y avoit si vaillant au royaume qui peust faire de si vaillans faicts d'armes qui ne feussent reputez pour neant envers ceux dudict Bertrand de Glisquin.
    Charles VI, 1380 (réputer)
  16. Et y avoit si grand foison de traict, que l'air ou le jour en estoit offusqué.
    Charles VI, 1380 (offusquer)
  17. Et la partie du roy et de la royne… estoit environnée de palis joinctes… et alloient les paux jusques à la riviere de Seine.
    Charles VI, 1419 (pal)
  18. Il mourut d'une maladie qu'on nomme Saint Fiacre, c'estoit un flux de ventre merveilleux avec hemorrhoïdes.
    Hist. de Charles VI, p. 394, dans LACURNE (fiacre (saint-) [2])
  19. Ils rapporterent qu'ils estoient tellement fortifiez que impossible chose seroit d'y rien faire qui peust proficter.
    Charles VI, 1420 (impossible)
  20. Et faisoit-on de plus fort en plus fort grands joyes, cheres, festes et esbateures.
    Charles VI, 1412 (fort, orte)