Jean JUVÉNAL DES URSINS, auteur cité dans le Littré

JUVÉNAL DES URSINS (1388-1473)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JUVÉNAL DES URSINS a été choisie.

169 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de Charles VI, roy de France, et des choses mémorables advenues durant quarante-deux années de son règne depuis 1380 jusque en 1422 1430 164 citations

Quelques citations de Jean JUVÉNAL DES URSINS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 169 citations dans le Littré.

  1. Son corps feut mis par pieces, et bouilli en une paille, tellement que la chair se separa des os.
    Ch. VI, 1422 (poêle [3])
  2. Vray est qu'il y en avoit peu [de vin], et ne vous plaist ce que l'on dist communement : un peu et du bon.
    IV, anc. prol. (peu)
  3. Droits pour le rencorporement et ramenement au premier estre desquels…
    p. 190, dans LACURNE (ramènement)
  4. Cultivateur de paix [celui qui aime la paix].
    Hist. de Charles VI, p. 290, dans LACURNE (cultivateur, trice)
  5. Et y eut aucuns qui dirent lors : regardez ce bon enfant Daulphin, qui met sa cornette en forme que les Armaignacs le font, il nous courroucera une fois.
    Charles VI, 1413 (fois [1])
  6. Tousjours avoit allées et venues des François aux Anglois et aussi des Anglois aux François.
    Charles VI, 1389 (allée)
  7. Les mines se tournent souvent en biaisant et sont estroictes, et courts bastons y sont necessaires.
    Charles VI, 1420 (biaiser)
  8. Et lors le roy benignement et doulcement luy pardonna et faisoit ce qu'on vouloit.
    Charles VI, 1407 (bénignement)
  9. Et pour ce luy feut baillé en aide et confort son fils aisné et un chevalier, qui feurent ordonnés comme coadjuteurs du dit seigneur.
    Charles VI, 1414 (coadjuteur)
  10. Il vint à sa cognoissance que le duc de Berry très impatiemment portoit son desappointement du dit gouvernement.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (désappointement)
  11. Il mourut d'une maladie qu'on nomme Saint Fiacre, c'estoit un flux de ventre merveilleux avec hemorrhoïdes.
    Hist. de Charles VI, p. 394, dans LACURNE (fiacre (saint-) [2])
  12. Et quand on dit à Clisson ce qu'il falloit qu'il feist… ou autrement il seroit en grand danger de sa vie, il luy feit grand mal de l'accorder.
    Charles VI, 1387 (mal, ale)
  13. Aiant sceu que le duc de Bourgogne avoit eu paroles et collocution au roy d'Angleterre.
    Charles VI, 1417 (collocution)
  14. Et là ha continué à escripre le moings mal qu'il ha peu, selon ce qu'on luy ha rapporté.
    Charles VI, 1420 (moins)
  15. Et haultement et en grande auctorité se gouvernoient [conduisaient].
  16. Et estoit commune renommée, que des dictes joustes estoit venu des choses deshonnestes en matiére d'amourettes.
    Charles VI, 1389 (amourette)
  17. Sy vous prions, doulz roys de gloire, Veuillez nous avoir en memoire, Car nouz sommes en grant misere… Nativité de N. S. J. C. Hugues Aubriot… prevost de Paris… feit plusieurs notables edifices à Paris… et plusieurs autres choses dignes de grand memoire.
    Charles VI, 1381 (mémoire [1])
  18. Par le conseil du duc fut defendu, en proposant plusieurs excusations, plus tendans à excuser et doler sa faulte que autrement.
    Charles VI, 1388 (doler)
  19. Mit le siege devant le chastel, et fut trouvé qu'il estoit minable ; pour ce on commença à miner à l'endroit d'une des tours.
    Charles VI, p. 237, dans LACURNE (minable)
  20. Peu de temps aprez, le bon Pantagruel tumba malade.
    Pant. II, 33 (peu)