Jean JUVÉNAL DES URSINS, auteur cité dans le Littré

JUVÉNAL DES URSINS (1388-1473)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme JUVÉNAL DES URSINS a été choisie.

169 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire de Charles VI, roy de France, et des choses mémorables advenues durant quarante-deux années de son règne depuis 1380 jusque en 1422 1430 164 citations

Quelques citations de Jean JUVÉNAL DES URSINS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 169 citations dans le Littré.

  1. Les choses en ce royaume estoient en bonne disposition, et avoit faict plusieurs notables conquestes.
    Charles VI, 1380 (disposition)
  2. Les Anglois escripvirent au duc de Bretaigne comme à leur accointié qu'il les voulust aider.
    Ch. VI, 1387 (accointer (s'))
  3. Et à la fin feit une response bien maigre, laquelle ne feut point acceptée.
    Charles VI, 1407 (maigre [1])
  4. Et quant la matiere eut fort esté debattue, fut le conseil fort dissolu [irrésolu], et entre les serviteurs des princes y avoit plusieurs paroles.
    Charles VI, 1380 (dissolu, ue)
  5. Et preindrent jour et heure pour ce faire.
    Charles VI, 1417 (jour)
  6. Et fort doutoient les Escossois, qu'ils ne leur jouassent un mauvais tour, et se separerent des François.
    Charles VI, 1385 (tour [2])
  7. Et y avoit si grand foison de traict, que l'air ou le jour en estoit offusqué.
    Charles VI, 1380 (offusquer)
  8. Certains petitz boucliers legiers, sonnans et bruyans quand on y touchoyt tant peu feust.
    ib. V, 39 (peu)
  9. Et estoit grand pitié à gens d'entendement de veoir les choses en l'estat qu'elles estoient.
    Charles VI, 1417 (entendement)
  10. Laquelle chose venue à la cognoissance du roy, manda que tout feust sursis jusques à une autre fois.
    Charles VI, 1381 (surseoir)
  11. La royne entra à Paris en grandes pompes tant de litieres, chariots branlans couverts de draps d'or et hacquenées, que d'autres divers paremens.
    Hist. de Charles VI, p. 169, dans LACURNE (chariot)
  12. Au dit concile general feurent privez du papat Gregoire et Benedict.
    Charles VI, 1408 (papat)
  13. Et estoit grand pitié, car le pere contre le fils, le frere contre le frere estoient bandez.
    Ch. VI, 1417 (bander)
  14. Et cuiderent repliquer ; mais à la fin ils se teurent et deporterent ; car autrement on en eust logé en prison.
    Charles VI, 1420 (loger)
  15. Au temps passé on laissoit les roys trois jours morts en leur lict, le visage descouvert.
    1422 (lit)
  16. Deux millions qui sont vingt fois cent mille escus.
    Charles VI, an 1419 (million)
  17. Petite vue [ouverture, jour] qui estoit au long des degrez.
    Hist. de Charles VI, p. 200, dans LACURNE (vue)
  18. Le dict de Pavilly, qui tendoit fort au profict de sa bourse.
    Charles VI, 1413 (bourse)
  19. C'estoit grand pitié de la maladie du roi [Charles VI] ; et, quant il mangeoit, c'estoit bien gloutonement et louvissement.
  20. Ne jamais il ne doibt estre receu à dire le contraire de sa confession, ne à la coulourer ou justifier autrement.
    Charles VI, 1411 (colorer)