Étienne de LA BOÉTIE, auteur cité dans le Littré

LA BOÉTIE (1530-1563)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA BOÉTIE a été choisie.

320 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Discours de la servitude volontaire 1576 63 citations

Quelques citations de Étienne de LA BOÉTIE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 320 citations dans le Littré.

  1. Qu'est-ce qui engraisse plutost un cheval ? l'œil de son maistre.
  2. Car à tourner d'une langue estrangere, La peine est grande et la gloire est legere.
  3. La plus belle et aggreable compaignie qui soit aux chevaux c'est des cavales.
    191 (cavale)
  4. Ce leur est plus languir que vivre.
  5. L'un l'avoit nourri et avoit pour gages de son amitié la nourriture de son enfance.
    Servitude volontaire. (gage)
  6. De mesmes il n'y a plaisir aucun d'avoir une femme riche, si elle…
    263 (même)
  7. Toy et moy sommes de mesme advis.
    231 (même)
  8. Si nous ne trouvons belle place et à plaisir pour nostre mesnage, faudra il point dire que nous sommes bien despourveus de sens ?
  9. Le menu bestail.
  10. Quelle peine, quel martyre est-ce [servir un tyran] !
    Servit. volont. (martyre)
  11. On ne le croira pas du premier coup, toutes fois il est vray, ce sont tousjours quatre ou cinq qui maintiennent le tyran.
  12. … Qui sont de naturel pour aymer le proufit, mais non que [seulement] bien à poinct.
    212 (non)
  13. Un poinct lequel est le secret et le resourd de la domination.
    Servit. vol. (ressort [1])
  14. Soyez resolus de ne servir plus, et vous voylà libres.
  15. Qui le croiroit, s'il ne faisoit que l'ouïr dire et non le veoir ?
  16. Me frottant la face du jus de vermillon [kermès].
  17. Ils [les gens du peuple] savent leurs noms [des favoris des rois], ils deschiffrent leurs vices, ils amassent sur eulx mille oultrages, mille vilenies, mille mauldissons.
    Servit. volont. (vilenie)
  18. Elle monta mille fois les degrés D'une grand tour qui descouvroit la plaine.
  19. L'inconvenient dont toy et moy nous deuillons.
  20. C'est le fait d'un bon mesnager, de…