Étienne de LA BOÉTIE, auteur cité dans le Littré

LA BOÉTIE (1530-1563)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA BOÉTIE a été choisie.

320 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Discours de la servitude volontaire 1576 63 citations

Quelques citations de Étienne de LA BOÉTIE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 320 citations dans le Littré.

  1. Or ceste ci, or ceste là il treuve, Et puis encor une autre toute neuve.
    479 (encore)
  2. Je ne veux pas que vous le poulsiez ni le bransliez ; mais seulement ne le soustenez plus.
  3. Quand c'est qu'il faut mettre en terre les plantes de chascune sorte…
    243 (plante)
  4. Et quand on le voit luy mesme se consommer en son esprit et tout enflammé, on luy attise encores le feu !
  5. Ce sont celles là qui gastent le plus et deunissent la compagnie du mariage.
  6. Celle-là qui estoit en mal d'enfant et qui se tourmentoit.
  7. Les jectons du cep sortent plus tost à travers la terre molle que par la dure qui aura chomé.
  8. J'ay honte que desjà ma peau descoulourée Se voit par mes ennuis de rides labourée.
    520 (ride)
  9. Les dieux mesmes disent qu'ils ont avesques un grand advisement composé l'attelage de ceste laisse qu'on appelle le masle et la femelle, afin qu'estant la couple telle…
  10. De chanter rien d'autruy meshuy qu'ay je que faire ? Car de chanter pour moy je n'ai que trop à faire.
  11. Mais certes cela est bien asseuré, que le tyran ne pense jamais que sa puissance luy soit asseurée.
  12. J'ay honte que desjà les douleurs inhumaines Me blanchissent le poil sans le congé du temps.
  13. Vous rompez à la peine vos personnes, à fin qu'il [le tyran] se puisse mignarder en ses delices.
    Servit. volont. (mignarder)
  14. Et n'est jà besoing maintenant de conter par les menus, lequel de nous a plus mis en la communauté.
  15. Par adventure en y a il bien aussi quelques uns de ceste sorte, mais d'eux ne parle-je pas maintenant, ainçois d'autres que j'en voy, qui…
    125 (en [2])
  16. Et, pour ce qu'en ce nom le beau est accouplé avecques le bon, le premier que je voyois beau et bien formé, je m'approchois de luy.
  17. Complices du meurtrier qui vous tue, et traistres de vousmesmes.
  18. Ce peuple qui avoit… en l'esprit la souvenance de ses prodigalités [de Jules César].
    Servit. volont. (prodigalité)
  19. Un bien tout clair, je l'ayme davantage Que je ne fay un grand bien en partage.
    Poés. div. p. 474 (davantage)
  20. Toutes ces choses là sont liées ensemble, et s'entresuivent l'une l'autre.
    200 (lier)