Jean de LA BRUYÈRE, auteur cité dans le Littré

LA BRUYÈRE (1645-1696)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA BRUYÈRE a été choisie.

3150 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Caractères de Théophraste traduits du grec, avec les Caractères ou les mœurs de ce siècle 1688-1696 3032 citations

Quelques citations de Jean de LA BRUYÈRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3150 citations dans le Littré.

  1. Quelqu'un suivant la pente de la coutume qui veut qu'on loue.
  2. Je me suis abstenu de toucher à leurs personnes, pour ne parler que de leurs ouvrages dont j'ai fait des éloges critiques plus ou moins étendus.
    Disc. à l'Acad. fr. Préface (critique [1])
  3. Des armées qui tiennent la campagne.
  4. Semblables à ces figures de carton qui servent de montre à une fête publique, ils [certains grands] jettent feu et flamme, tonnent et foudroient.
    IX. (montre)
  5. Il aime la chambre, où il n'est ni oisif ni laborieux, où il n'agit point, où il tracasse, et dans l'équipage d'un homme qui a pris médecine.
  6. Quand je vois de certaines gens qui me prévenaient autrefois par leurs civilités, attendre que je les salue et en être avec moi sur le plus ou sur le moins.
    VI (plus)
  7. On a inventé aux tables une grande cuiller pour la commodité du service : il la prend, la plonge dans le plat.
  8. Entre esprit et talent il y a la proportion du tout à sa partie.
  9. Un homme qui sait la cour, est maître de son geste, de ses yeux et de son visage ; il est profond, impénétrable.
  10. Un ouvrage… qui est donné en feuilles sous le manteau… s'il est médiocre passe pour merveilleux : l'impression est l'écueil.
  11. Leur goût n'allait [ne prétendait] qu'à laisser voir qu'ils aimaient.
  12. Il est aussi capable de manier de l'argent ou de dresser des comptes que de porter les armes.
  13. C'est alors qu'une femme et des enfants sont une violente tentation à la fraude, au mensonge et aux gains illicites : il [l'homme] se trouve entre la friponnerie et l'indigence.
  14. Et là-dessus ses narines s'enflent, il cache avec peine sa joie et sa vanité par quelques dehors de modestie.
    XIII (narine)
  15. Dix têtes viennent ab intestat partager sa succession.
  16. Il n'y a point au monde un si pénible métier que celui de se faire un grand nom : la vie s'achève que l'on a à peine ébauché son ouvrage.
  17. Les belles choses le sont moins hors de leur place ; les bienséances mettent la perfection, et la raison met les bienséances.
    XIV (hors)
  18. Il passe un cordon où pend le fourniment.
  19. Il parle avec confiance ; il fait répéter celui qui l'entretient, et ne goûte que médiocrement tout ce qu'il lui dit.
  20. Les princes ressemblent aux hommes : ils songent à eux-mêmes, suivent leur goût, leurs passions, leur commodité, cela est naturel.
    IX. (prince)