Antoine LE ROUX DE LINCY, auteur cité dans le Littré

LEROUX DE LINCY (1806-1869)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LEROUX DE LINCY a été choisie.

Né le 22 août 1806, mort le 13 mai 1869 : bibliothécaire à la Bibliothèque de l'Arsenal, secrétaire de la Société des bibliophiles français et archiviste paléographe

856 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des proverbes français 1859 568 citations

Quelques citations de Antoine LE ROUX DE LINCY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 856 citations dans le Littré.

  1. Au premier port faire bris.
    Prov. t. II, p. 146 (port [1])
  2. En ce monde fortune et infortune abonde.
    ib. p. 292 (fortune)
  3. Qui plus despend que n'a vaillant, Il fait la corde à quoy se pend.
    Prov. t. II, p. 402 (corde)
  4. On connoit bien l'yvrognerie à la trogne.
    Prov. t. II, p. 359 (ivrognerie)
  5. Qui dit ce qu'il sçait et donne ce qu'il a n'est pas tenu à davantage.
    Prov. t. II, p. 127 (dire)
  6. Force n'est pas droit.
  7. Blanches souris, chiens à rien faire.
    Prov. t. I, p. 262 (souris [2])
  8. Il ne faut pas lier les asnes avec les chevaux.
    ib. (cheval)
  9. En ce monde fortune et infortune abonde.
    Prov. t. II, p. 292 (infortune)
  10. Ramer il faut, s'il ne vente.
    Prov. t. II, p. 147 (ramer [1])
  11. Il est assez beau qui a tous ses membres.
    t. II, p. 307 (membre)
  12. Par l'œil, par l'oreille et l'espaulle, Dieu a frappé trois rois en Gaulle ; Par l'espaulle, l'oreille et l'œil, Dieu a mis trois rois au cercueil ; Par l'espaulle, l'œil et l'oreille, Dieu a puni par grand merveille Antoine, François et Henri, Qui s'estoient bandés contre lui [dicton protestant sur Henri Il mort d'un coup de lance dans l'œil, François Il mort d'un abcès à l'oreille, et Antoine, roi de Navarre, mort d'une blessure à l'épaule].
    Prov. t. I, p. 271 (œil)
  13. Enfant haï est toujours triste.
    Prov. t. I, p. 216 (enfant)
  14. Main droite et bouche ronde peut aller par tout le monde.
    ib. (main)
  15. Fiance est mere de despit.
    ib. p. 300 (fiance)
  16. Qui avec malheureux couche, il a froid, quoiqu'il lui touche.
    Prov. t. II, p. 383 (coucher [1])
  17. La femme est la clef du menage.
    ib. p. 226 (femme)
  18. Le rendre fait mal à la gorge.
    Prov. t. II, p. 331 (rendre)
  19. Il est fort malade, rien ne lui demeure à la bouche [par ironie, il se porte fort bien].
    Prov. t. I, p. 263 (malade)
  20. Ce qu'art ne peut hazard l'acheve.
    Prov. t. II, p. 258 (hasard)