Antoine LE ROUX DE LINCY, auteur cité dans le Littré

LEROUX DE LINCY (1806-1869)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LEROUX DE LINCY a été choisie.

Né le 22 août 1806, mort le 13 mai 1869 : bibliothécaire à la Bibliothèque de l'Arsenal, secrétaire de la Société des bibliophiles français et archiviste paléographe

856 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des proverbes français 1859 568 citations

Quelques citations de Antoine LE ROUX DE LINCY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 856 citations dans le Littré.

  1. Chascun à sa mode, et les asnes à l'antique corde.
    Prov. t. II, p. 266 (mode [2])
  2. À foible champ fort laboureur.
    Prov. t. I, p. 77 (laboureur)
  3. À chacun sa propre douleur semble plus greve et la greigneur [plus grande].
    ib. t. II, p. 226 (douleur)
  4. Mieux vaut estre oiselet de bois au bocage, qu'un grand oiseau de cage.
    Prov. t. I, p. 190 (oiselet)
  5. On ne congnoist pas les gens aux robbes ne les chiens aux poilz.
  6. Le rendre fait mal à la gorge.
    Prov. t. II, p. 331 (rendre)
  7. Fille fenestriere ou trottiere rarement bonne menagere.
    ib. (fille)
  8. Necessité abaisse gentillesse, necessité n'a loy, foy ne roy.
    Prov. t. II, p. 355 (nécessité [1])
  9. Qui touche le fan de la truie, Tant soit petit, il grogne et crie.
    ib. (truie)
  10. Courroux est vain sans forte main.
    Prov. t. II, p. 278 (courroux)
  11. C'est grand peine d'estre pauvre et vieux, mais il ne l'est pas qui veult.
    ib. (pauvre)
  12. L'on a beau battre les cloches devant que les paroissiens soient venus.
    Prov. t. I, p. 7 (cloche)
  13. En juin, juillet et aoust, Ni femme ni choux.
    Prov. t. I, p. 105 (juin)
  14. Mieulx vault à cloche se lever que à la trompette.
    ib. (cloche)
  15. Chien couart voir le loup ne veut.
  16. Bon renom vaut un heritage.
    Prov. t. II, p. 252 (renom)
  17. La santé du corps, la chaleur des pieds.
    Prov. t. I, p. 275 (santé)
  18. La mer homme n'attent.
    Prov. t I, p. 78 (mer)
  19. Salus nous doint Dieu et florins, Que prou trouverons de cousins.
    ib. p. 22 (dieu)
  20. Et li vilains le dit en reprovier : Ja mavès hom n'aura prodome chier [cher].
    Prov. t. II, p. 495 (prud'homme)