Antoine LE ROUX DE LINCY, auteur cité dans le Littré

LEROUX DE LINCY (1806-1869)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LEROUX DE LINCY a été choisie.

Né le 22 août 1806, mort le 13 mai 1869 : bibliothécaire à la Bibliothèque de l'Arsenal, secrétaire de la Société des bibliophiles français et archiviste paléographe

856 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Le livre des proverbes français 1859 568 citations

Quelques citations de Antoine LE ROUX DE LINCY

Voici un tirage aléatoire parmi ses 856 citations dans le Littré.

  1. Attendre de la main gauche [manger toujours sans attendre les absents].
    ib. (main)
  2. Raison fait maison.
    ib. p. 411 (raison)
  3. Pecheur a tousjours paour.
    Prov. t. I, p. 39 (pécheur, pécheresse)
  4. D'un petit gland sourd [sort] un grand chesne.
    ib. (chêne)
  5. Au premier port faire bris.
    Prov. t. II, p. 146 (port [1])
  6. En une estroite couche Le sage au milieu se couche.
    Prov. t. I, p. 274 (sage)
  7. Jeune homme en sa croissance a un loup en sa pance.
    ib. p. 181 (loup)
  8. Il est plus d'ouvriers que de maîtres.
    Prov. t. II, p. 143 (ouvrier, ière)
  9. Soucy d'yvrogne.
    Prov. t. II, p. 417 (souci [2])
  10. Coupable craint de comparaitre.
    Prov. t. II, p. 278 (coupable)
  11. Dommage suit la fausse honte.
    Prov. t. II, p. 289 (dommage)
  12. Mal se joue qui fiert [frappe] la joue.
    Prov. t. II, p. 343 (mal, ale)
  13. Jours de jeune, quand l'homme est sain, sont très mauvais pour le pain.
    Prov. t. I, p. 31 (jeûne)
  14. Nul lait noir, nul blanc corbeau.
    Prov. t. I, p. 173 (corbeau)
  15. Gros bec, tu as mangé la pesche.
    Prov. t. I, p. 81 (pêche [1])
  16. Cuisine estroite fait bastir grande maison.
    Prov. t. II, p. 194 (cuisine)
  17. Quand la chevre saute au chou, le chevreau y saute itou.
  18. Qui deux choses chace ne l'une ne l'autre prent.
    Prov. t. II, p. 74 (chasser)
  19. Haine de prince signifie mort d'homme.
    Prov. t. II, p. 91 (prince)
  20. Changer son couteau à une allumette [faire un troc désavantageux].