Jacques BRUYANT, auteur cité dans le Littré

J. BRUYANT (13??-13??)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme J. BRUYANT a été choisie.

notaire royal au Châtelet à Paris

75 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La voie et adresse de pauvreté et de richesse 1342 72 citations

Quelques citations de Jacques BRUYANT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 75 citations dans le Littré.

  1. Tu as suffisant vestement Et à l'avenant le surplus.
    dans Ménagier, t. II, p. 22 (surplus)
  2. S' en seras plus avenant, Plus honnourés et mieulx prisiés, Et entre gens auctorisiés, Et tenus pour sage de tous.
    ib. p. 26 (autoriser)
  3. Ains suis si blaffard et si fade, Qu'il semble qu'aie esté malade.
    dans Ménagier, t. II, p. 6 (blafard, arde)
  4. Tous jours [il] seroit com povre et chiche, Dolent, subjet et serf au riche.
    dans Ménagier, t. II, p. 25 (chiche [1])
  5. Car qui aujourd'uy bien feroit Et demain ne perseverroit, Tout ce ne vauldroit un festu.
    dans Ménagier, t. II, p. 32 (persévérer)
  6. Or fay le quel que tu vouldras, Et y pense tout à loisir ; Quant à chois es, tu pues choisir.
    dans Ménagier, t. II, p. 27 (choix)
  7. Sans cogente necessité.
    dans Ménagier, t. II, p. 40 (cogent, ente)
  8. Lors fis tant que j'eüs du pain, Et si prins du vin aux chevaulx [de l'eau].
    dans Ménagier, t. II, p. 38 (vin)
  9. Es vous un homme à moi venir, Qui bien sembloit estre advocas, Qui parler sceüst en tous cas.
    dans Ménagier, t. II, p. 24 (avocat)
  10. Il [Barat, la malhonnêteté] n'est pas bon logicien ; Belle entrée a et beau moyen ; Mais tousjours fait conclusion à honte et à confusion.
    dans Ménagier, t. II, p. 28 (logicien)
  11. Pren des deux voies la meilleur ; Laisse le bren et pren la fleur.
    dans Ménagier, t. II, p. 17 (bran)
  12. Tu languiroies en tel peine, Que tu n'auroies cuer ne vaine Qui voulsist entendre à rien faire.
    dans Ménagier, t. II, p. 14 (languir)
  13. Moult estoit de laide figure, Soussy fu par nom appellés.
    dans Ménagier, t. II, p. 6 (souci [2])
  14. C'est le chemin de povreté, Une dame qui n'est prisée En ce monde, n'auctorisée.
    dans Ménagier, t. II, p. 18 (autoriser)
  15. Vostre conseil pas [je] ne debat, Ains le vueil du tout acomplir.
    dans Ménagier, t. II, p. 34 (débattre)
  16. Iceste copulation Faicte sans generation Et sans droicte necessité.
    dans Ménagier, t. II, p. 16 (copulation)
  17. C'est voir [vrai], tu l'as bien retenu, Ce dit Raison, et à cuer mis ; Puisqu'estre veulx de mes complices, Garde bien que tu acomplisses Mes commandemens…
    dans Ménagier, t. II, p. 33 (complice)
  18. Com fait le sain [graisse] en la paelle, Qui par force de feu sautelle.
    dans Ménagier, t. II, p. 6 (sautiller)
  19. Et li povre, par opposite De l'exemplaire que j'ay dicte, Tant soit il sage à grant devise, Nul ne l'aime, honnoure ne prise.
    dans Ménagier, t. II, p. 28 (opposite)
  20. À tout [avec] leur congregation, Dont je ne fais pas mention.
    dans Ménagier, t. II, p. 10 (congrégation)