Jacques BRUYANT, auteur cité dans le Littré

J. BRUYANT (13??-13??)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme J. BRUYANT a été choisie.

notaire royal au Châtelet à Paris

75 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La voie et adresse de pauvreté et de richesse 1342 72 citations

Quelques citations de Jacques BRUYANT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 75 citations dans le Littré.

  1. Or fay le quel que tu vouldras, Et y pense tout à loisir ; Quant à chois es, tu pues choisir.
    dans Ménagier, t. II, p. 27 (choix)
  2. Regart si est trop perçant chose, Toute plaisance y est enclose.
    dans Ménagier, t. II, p. 14 (perçant, ante)
  3. Et, par aventure, pourront Faire aucun vilain malefice, Dont il seront mis à justice.
    dans Ménagier, t. II, p. 21 (maléfice)
  4. Cil chemin a nom diligence ; Pavés est de perseverance.
    dans Ménagier, t. II, p. 17 (paver)
  5. Moult estoit de laide figure, Soussy fu par nom appellés.
    dans Ménagier, t. II, p. 6 (souci [2])
  6. Quant j'oy un pou après pensé, Repensé et contrepensé à ce que raison apris m'ot.
    dans Ménagier, t. II, p. 24 (repenser)
  7. S' en seras plus avenant, Plus honnourés et mieulx prisiés, Et entre gens auctorisiés, Et tenus pour sage de tous.
    ib. p. 26 (autoriser)
  8. Tous jours [il] seroit com povre et chiche, Dolent, subjet et serf au riche.
    dans Ménagier, t. II, p. 25 (chiche [1])
  9. Ne te chault s'il perdent chevance, Mais que tu aies leur substance ; Soies tousjours tout prest de prendre.
    dans Ménagier, t. II, p. 25 (substance)
  10. Meschief advient par aventure, Quant folement on s'aventure.
    dans Ménagier, t. II, p. 18 (aventurer)
  11. Car tout quanque barat aüne En vingt ans, anientist fortune En une seule heure de jour.
    dans Ménagier, t. II, p. 28 (anéantir)
  12. Lors ala Bonne-voulenté Tantost alumer la chandelle.
    dans Ménagier, II, p. 35 (allumer)
  13. Et fay tout ainsi com le groing Du pourcel qui partout se boute.
    dans Ménagier, t. II, p. 23 (groin)
  14. Car quant bien hault se sont juchiés, à un seul coup sont trebuchiés.
    dans Ménagier, t. II, p. 21 (jucher)
  15. N'oncques puis je ne m'assenti De faire à nulluy desraison, N'autre chose contre raison.
    dans Ménagier, t. II, p. 33 (déraison)
  16. Droit qui tout adresse et aligne, Et qui ne fait riens fors à ligne…
    dans Ménagier, t. II, p. 28 (aligner)
  17. Car qui de soussi a la paine, En lui a santé maladive.
    dans Ménagier, t. II, p. 6 (maladif, ive)
  18. Mais vont tousjours, sanz contrester, Querre meilleur pain que froment.
    dans Ménagier, t. II, p. 21 (froment)
  19. Es vous un homme à moi venir, Qui bien sembloit estre advocas, Qui parler sceüst en tous cas.
    dans Ménagier, t. II, p. 24 (avocat)
  20. Coiffe et habit fourré [il] portoit.
    dans Ménagier, t. II, p. 24 (coiffe)